Lecture numérique > Acteurs numériques > Actualité

Bilbary, la plateforme internationale d'ebooks en bêta-test

Une ouverture ciblée du service

Par Clément Solym,Le mercredi 21 mars 2012 à 12:25:29 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Bilbary doit incarner le chaînon manquant entre la librairie et la bibliothèque. À l'initiative de Tim Coates, ancien PDG de la chaîne de librairies Waterstone's, cette plateforme internationale vient d'ouvrir ses portes. Mais reste encore inaccessible à certains territoires, dont la France... 

 

Outre la vente au détail, Bilbary allait apporter un service d'abonnement, permettant d'emprunter deux ebooks mensuellement, pour 9,99 €. Bilbary prévoit de taxer 20% du prix au détail d'un ouvrage pour un prêt de 30 jours. Dans les prochains mois, il ajoutera dans les 750.000 titres à sa collection, qui seront disponibles dans plusieurs langues.

 

 

 

En fait, depuis peu, le service a été lancé en bêta-test, avec un catalogue de 340.000 titres, pour commencer, issu de 2300 éditeurs. Près de cent mille titres supplémentaires seront ajoutés dans les deux à trois semaines à venir, assure par ailleurs son fondateur, et 150.000 de mieux sont prévus pour la fin avril, en provenance d'éditeurs situés à l'extérieur des États-Unis. 

 

Une fois cette conquête du monde numérique mise en place, ce seront entre 60 et 80.000 livres autoédités, mais choisis sur des critères qualitatifs, qui seront proposés, ainsi que... des ouvrages épuisés. (via Publishers Weekly)

 

Tiens donc... des indisponibles...

 

Bilbary cumulera les casquettes, dans le secteur de l'édition, décidé à attirer clients, éditeurs et bibliothèques. Les tarifs seront fixés par l'éditeur, qui pourra les changer à la volée, à tout instant, et proposer la location ou le prêt, pour des durées définies - y compris la location de chapitres. 

 

Une option qui convainc d'avance Coates et pour laquelle Bilbary prend 20 % du chiffre d'affaires contre 80 % reversés à l'éditeur. 

 

Bilbary sera décliné au travers d'un cloud, en applications pour différents supports, accessible pour des lecteurs ebook et tablettes, et une version traduite du site devrait arriver prochainement. On notera que le siège de la socété, pour l'Europe, est basé au Luxembourg.

 

Avec les avantages de TVA que cela implique...

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

pub

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Vers l'infini et au-delà : « Spoutnik », 49ème nouvelle du Projet Bradbury

Alors, bande de petits veinards, on est en vacances ? Pas moi ! Le Projet Bradbury se reposera quand il en aura terminé avec les [...]

Les écrivains et leurs lecteurs

  Je viens de lire deux ouvrages très différents qui mettent cependant en scène tous les deux des écrivains et des [...]

Surfing, Jim Heimann

Présentation de l'éditeur : Apportez une touche d'adrénaline à votre quotidien. Avec le calendrier perpétuel [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com