Lecture numérique > Acteurs numériques > Actualité

Google recrute Ray Kurzweil, l'homme de la singularité technologique

Des machines qui pensent et développent l'humanité, ça fait frémir ?

Par Antoine Oury,Le samedi 15 décembre 2012 à 10:06:17 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

C'est pour travailler à de nouveaux projets chez Google, impliquant « l'apprentissage automatisé et le traitement du langage » que Ray Kurzweil va entrer chez Google. Un communiqué de presse vient de confirmer l'information, et dès le 17 décembre, le scientifique viendra grossir les rangs de la société américaine.

 

 Wired article: Ray Kurzweil,  Singularity University

David.Orban, (CC BY 2.0)

 

 

Pour remettre tout le monde à jour, il faut se savoir que Ray Kurzweil est à l'origine du développement d'un concept faramineux, la singularité technologique. Cette notion implique que, sous peu, l'intelligence artificielle va atteindre une croissance dépassant l'humain, et entraîner un mouvement planétaire d'évolution, permettant de transcender les limites humaines.

 

La singularité technologique (ou simplement la Singularité) est un concept, selon lequel, à partir d'un point hypothétique de son évolution technologique, la civilisation humaine connaîtra une croissance technologique d'un ordre supérieur. Pour beaucoup, il est question d'intelligence artificielle, quelle que soit la méthode pour la créer. Au-delà de ce point, le progrès ne serait plus l'œuvre que d'intelligences artificielles, elles-mêmes en constante progression. Il induit des changements tels sur la société humaine que l'individu humain d'avant la singularité ne peut ni les appréhender ni les prédire de manière fiable. Le risque en est la perte de pouvoir humain, politique, sur son destin. (voir Wikipedia)

 

Ray a beaucoup écrit sur le sujet, mais également sur la notion d'intelligence artificielle, ou plus encore le transhumanisme. Il est également créateur d'un instrument de musique, passionné de biologie et de santé, et a longtemps travaillé sur la reconnaissance optique de caractère ainsi que la technologie Text-to-Speech. Il est à ce titre parmi les premiers à avoir conçu une machine offrant de faire la lecture aux aveugles grâce à un système de synthèse vocal. 

 

Ces deux pans pourraient être les secteurs privilégiés de travail pour Kurzweil, chez Google, alors que la firme américaine a déjà recours à de multiples technologies du scientifique. Précisément dans le domaine de la reconnaissance d'images, de texte et de vidéo. 

 

S'il reconnaît que l'évolution technologique aujourd'hui peut nous blaser, considérant que nous l'avons presque toujours eue avec nous, son accélération permanente apporterait plus que de l'eau au moulin de la théorie de la Singularité. « Je suis ravi de faire équipe avec Google pour travailler sur certains des problèmes les plus complexes en informatique pour que nous puissions faire des visions irréalistes, une réalité au cours de la prochaine décennie. »

 

Car si l'on parle évidemment de technologies pensantes et évoluantes, et d'intelligence artificielle, capable de se développer, impossible de croire que Google ne sera pas loin. (via RWW)

 

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Écrire en funambule : « Le Jour du grand orage », 36ème nouvelle du Projet Bradbury

Je l'ai dit plus d'une fois : le Projet Bradbury est aussi l'occasion pour moi d'expérimenter et, à mesure...

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date ou...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com