Lecture numérique > Acteurs numériques > Actualité

Google vante les mérites du 'Book Search' dans la blogosphère

L'accord entre Google, les éditeurs et les auteurs est examiné par le ministère de la Justice, Google tente de se justifier

Par Mario,Le dimanche 03 mai 2009 à 18:31:00 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Le « Book Search » de Google est toujours sous le coup d'un examen par le ministère de la Justice américaine afin de déterminer s'il s'agit ou non d'une violation des lois anti-trust.

Accord et monopole

Ce service avait déjà fait l'objet de poursuites judiciaires de la part d'auteurs et d'éditeurs qui s'estimaient lésés par cette démarche de numérisation massive des livres sans rétributions. Google avait alors décidé de créer un fond de 125 millions de dollars pour rétribuer auteurs et éditeurs.

Cependant, le problème n'est plus là maintenant. Toute la question est de savoir si Google ne va pas ainsi prendre de force une place de maître incontesté de la numérisation de livres grâce à cet accord.

L'association de consommateurs Watchdog fait partie de ceux qui ont demandé au ministère de la Justice de se saisir de l'affaire. Son avocat John Simpson avait déclaré : « Nous pensons que l'arrangement [entre Google, les auteurs et les éditeurs] va placer Google dans une position monopolistique injuste ». Il avait ajouté : « Nous avons besoin de numériser les livres du monde entier mais je pense qu'il y a vraiment un gros problème si un géant d'internet domine le marché numérique ».

Google s'explique sur la blogosphère

De son côté Google tente de justifier sa démarche dans la blogosphère. Adam Smith directeur de la gestion des produits pour Google Book Search a écrit : « Alors que les discussions sont en cours, il est important de comprendre ce que les lecteurs ont à y gagner ».

Il évoque notamment, la possibilité de retrouver des livres qui ne sont plus imprimés, mais aussi une vitrine de choix pour les livres encore imprimés. Le géant du net espère rassurer auteurs et éditeurs en affirmant qu'en donnant plus de visibilité aux livres avec Google Book Search les possibilités de ventes s'en trouveront multipliées.

L'accord entre Google, les éditeurs et les auteurs n'est donc toujours pas validé et ceux qui souhaiteraient s'y opposer peuvent le faire jusqu'au mois de septembre. Pour l'heure l'accord ne concerne que les États-Unis mais Google envisage d'en faire un terrain d'expérimentation pour élargir ce système au monde entier.

Sources : BBC News , , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
google - book - search - monopole



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

pub

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Vers l'infini et au-delà : « Spoutnik », 49ème nouvelle du Projet Bradbury

Alors, bande de petits veinards, on est en vacances ? Pas moi ! Le Projet Bradbury se reposera quand il en aura terminé avec les [...]

Les écrivains et leurs lecteurs

  Je viens de lire deux ouvrages très différents qui mettent cependant en scène tous les deux des écrivains et des [...]

Surfing, Jim Heimann

Présentation de l'éditeur : Apportez une touche d'adrénaline à votre quotidien. Avec le calendrier perpétuel [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com