Lecture numérique > Acteurs numériques > Actualité

La publication en ligne, nouvelle préférence des professionnels

2 fois éco, que demander de plus ?

Par Antoine Oury,Le vendredi 19 octobre 2012 à 16:27:59 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Les plateformes de partage de documents se sont multipliées, boostées par les fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux ou les possibilités d'intégration simplifiées. Le site Calaméo, spécialiste français du secteur, propose une étude consacrée aux usagers de ce type de plateforme et à leurs pratiques : ces dernières sont surtout professionnelles, et largement appliquées dans le monde du livre.

 

Sharing Is Caring - FotosöndagSharing Is Caring, Niklas Wikström, CC BY-NC 2.0

 

Sans surprise, les plateformes de partage de documents sont avant tout utilisées par une tranche d'âge post-années 80, constituée de jeunes actifs et d'étudiants qui représentent 34 % des 1200 utilisateurs interrogés. La primeur va aux hommes (66 % des interrogés), peut-être en raison de leur présence encore dominante aux postes-clés des entreprises...

 

Car l'usage professionnel rattrape nettement l'usage privé, et les entreprises semblent avoir adopté ce nouveau mode de communication interne, ou même externe : 43 % des utilisations sont professionnelles. Et si la publication de brochures et de plaquettes pro arrive en tête avec 37 % du volume publié, les livres et les extraits d'ouvrages ne sont pas loin derrière avec 36 % dans la répartition des documents en ligne.

  • Brochures et plaquette institutionnelles 37%
  • Livres et extraits d'ouvrage 36%
  • Magazines 28%
  • Catalogues 16%
  • Album photo 15%
  • Flyer et coupons-promotionnels 8%
  • Autres (compte-rendu, cours, portfolio...) 21%

 

L'interactivité des documents et les possibilités d'intégration constituent le premier critère décisif d'utilisation de la publication en ligne, suivi par la « viralité », en gros les partages possibles, notamment via les réseaux sociaux. Le troisième critère concerne bien sûr la réduction des coûts d'impression, sûrement décisif pour bien des comptables. 

 

« Le secteur a considérablement évolué ces dernières années et s'adresse désormais principalement aux professionnels. Ces derniers ont en effet pris conscience des avantages économiques et qualitatifs de ces solutions et attentent donc des solutions adaptées à leurs besoins spécifiques », considèrent Jean-Olivier de Bérard et Mathieu Quisefit, cofondateurs de la plateforme Calaméo.

 

Et pour rester raccord, la synthèse de l'étude est visible ici, via Scribd.

 

Calameo Etude Publication en ligne 2012

Pour approfondir



Réactions

Publié par Léon Bagalwa Nyamugara

 

Bonjour,
je suis de la formation "Conservation, protection et développement communautaire". je voudrais progresser dans les recherches scientifiques à travers une maison d'édition qui pourra m'accepter. Merci pour la suite

Écrit le 16/09/2013 à 11:42

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Voyage au bout du livre #1 : L'éditeur, passeur professionnel

Voyage au bout d'une livre, c'est le titre de l'une des rubriques que je propose désormais sur la plateforme Les...

Ecrivez, on s'occupe du reste La littérature selon Amazon , le reportage selon Arte #StorySeller

Ceci est un Post LT/Commentaire du reportage Un format Très bâtard, une succession de prises de notes relatant/paraphrasant en...

#StorySeller Ecrivez, on s'occupe du reste La littérature selon Amazon , le reportage selon Arte

Ceci est un Post LT/Commentaire du reportage Un format TRES bâtard, une succession de prises de notes relatant/paraphrasant en...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com