Lecture numérique > Acteurs numériques > Actualité

Littérature jeunesse : papier contre numérique, à Montreuil

Contre ? Oui, tout contre...

Par Cécile Mazin,Le vendredi 07 décembre 2012 à 12:39:04 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Avec 161.000 personnes venues découvrir le Salon du livre et de la Presse jeunesse de Montreuil cette année, la manifestation accueillait évidemment un espace numérique. Dix exposants étaient présents pour faire découvrir leurs oeuvres, avec 8 pures players. L'an passé seuls cinq exposants occupaient l'espace.

 

La souris qui raconte s'est fendue d'un reportage tout à fait instructif sur la vie de l'éditeur numérique. « Le but de ce message, vous divertir quelques secondes au travers d'un petit film sans prétention qui met l'accent sur le décalage que nous vivons au quotidien, et que nous prenons de plein fouet lors de salons comme le SLPJ », souligne Françoise Prêtre. 

 

À lire : Le numérique à Montreuil, "déjà un peu mieux que l'année dernière"

 

Un petit moment de solitude ou une grande respiration ? À voir... (et plus d'informations dans ce billet, sur la présence des éditeurs numériques au Salon) 

 

 

 

Notons que dans les dernières parutions de la facétieuse souris, on peut retrouver le livre de Séverine Vidal, Conte du haut de mon crâne, une application proposée pour 4,99 $ sur iOS

 

 

Dès les premières lignes, le ton percutant de ce conte transporte le lecteur dans un monde qui oscille entre réalité, abstraction, gravité et humour . La magie du récit, la remarquable qualité graphique, associées à une ambiance sonore soignée sollicitent tous nos sens. D'une sensibilité à fleur de peau, « Conte du haut de mon crâne » est un véritable bijou dont le lecteur ressort bouleversé. Une expérience de lecture numérique unique. (à retrouver sur iTunes)

 

 

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Voyage au bout du livre #1 : L'éditeur, passeur professionnel

Voyage au bout d'une livre, c'est le titre de l'une des rubriques que je propose désormais sur la plateforme Les...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com