Lecture numérique > Acteurs numériques > Actualité

Waterstones se range finalement dans la bibliothèque Kindle

Pas rancunier le Bezos !

Par Antoine Oury,Le lundi 21 mai 2012 à 11:10:30 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Waterstones a finalement choisi Amazon pour sa refonte numérique : la chaîne de librairies offrira bientôt « des services de lecture numérique et des équipements Kindle » dans ses quelque 300 magasins britanniques. Le contrat est surprenant, non seulement parce James Daunt, PDG de Waterstones, n'a jamais été tendre avec le revendeur, mais aussi parce que Barnes & Noble, et son Nook, semblaient tout désignés pour collaborer avec Waterstones. (voir notre actualitté)

 

Sacrée couleuvre à digérer pour James Daunt : lui qui, il y a quelques mois, désignait Amazon comme « un impitoyable démon de la cupidité », (voir notre actualitté) a dû subir l'affront de voir Waterstones embrasser la cause du site de e-commerce. « Nous devons résoudre la question numérique » a expliqué le directeur général, se fendant même d'un « Cela améliorera l'utilisation du Kindle » !

Un arrière-goût de reniement plane tout de même sur l'accord. James Daunt, lancé dans une course à la modernisation pour éviter à Waterstones le même sort que son confrère américain Borders, semblait pencher du côté de Barnes & Noble comme partenaire privilégié, avec un Nook vendu dans les travées des librairies britanniques. L'investissement de Microsoft dans le lecteur ebook de Barnes & Noble (voir notre actualitté) semblait ouvrir les possibilités alternatives pour Waterstones, qui choisit finalement son « ennemi », Amazon.

 

Les Kindle et ebooks certifiés Amazon devraient donc faire prochainement leur entrée dans les enseignes de la chaîne : « Les meilleurs lecteurs numériques, les Kindle, seront mariés avec les irremplaçables plaisirs que procurent la flânerie dans une librairie. En combinant nos talents, nous serons à même d'offrir aux clients notre proposition commune » explique encore James Daunt, pour qui le « meilleur lecteur numérique » était en février dernier... le Nook. (voir notre actualitté)

 

Visiblement, Jeff Bezos, le PDG d'Amazon, ne lui en veut pas : il a déclaré qu'il ne pouvait espérer « meilleur partenaire pour mêler lecture numérique et librairies physiques. »

 

Sources : The Bookseller , The Guardian

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Les écrivains et leurs lecteurs

  Je viens de lire deux ouvrages très différents qui mettent cependant en scène tous les deux des écrivains et des [...]

Surfing, Jim Heimann

Présentation de l'éditeur : Apportez une touche d'adrénaline à votre quotidien. Avec le calendrier perpétuel [...]

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com