Lecture numérique > Applications > Actualité

Kindle Single : de la 'qualité' pour des formats numériques brefs

Et de l'inédit. Surtout, de l'inédit.

Par Ania Vercasson,Le lundi 23 juillet 2012 à 15:16:58 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Amazon lance le nouveau « guide » à suivre pour faire partie du programme de son Kindle Single, désormais ouvert à tous. Le programme souhaite accueillir des auteurs à succès comme de nouveaux talents, diversifier ses publications toujours sous format court, et permettre un revenu à hauteur de 70 % pour les auteurs.

 

 

Amazon Kindle - Black Leather Cover and Book Titles

A single hand ! 

 

 

Amazon vient de rendre publiques les directives pour soumettre son travail dans l'optique d'être mis en ligne sous Kindle Single. Il ne s'agit pas, avec ce programme, d'auto-édition comme cela est permis avec la plateforme KDP, mais de proposer son texte à un panel de critiques, là afin de filtrer les soumissions, mais aussi pour engager une communication avec les auteurs.

 

La collection lancée se veut indéniablement de qualité, avec une fréquence de publication néanmoins plus lente. Le texte présenté ne doit pas et ne sera jamais publié ailleurs, annonce le « guide ».

 

«  N'importe qui peut soumettre un travail original à Kindle Singles. Nous avons présenté des écrits tant nouveaux qu'établis -  provenant de romanciers à succès comme d'auteurs précédemment non publiés ».

 

« Un Kindle Single peut être sur n'importe quel sujet. Jusqu'ici nous avons publié de la fiction, des essais, des mémoires, des rapports, des récits personnels, et nous étendons notre sélection chaque semaine. Nous cherchons une écriture de haute qualité, des idées fraîches et originales et des histoires bien exécutées dans tous les genres et des sujets ».

 

Le Kindle Single est surtout un format particulier puisqu'il ne s'applique qu'à des textes courts, entre 5000 et 30 000 mots (environ 30 à 50 pages). Le prix ce ces « mini ebooks » varie entre 0.99 et 4.99 dollars : des prix très attractifs qui devraient attirer le lecteur. Quant aux auteurs, ils peuvent toucher jusqu'à 70 % de droits d'auteurs.

 

« Nous avons voulu créer un lieu pour ces oeuvres en trouvant toujours le meilleur travail dans ces domaines », déclare l'éditeur de Kindle Singles, David Blum (GoodEReader). « Nous gardons les œuvres abordables (financièrement) et accessibles ».

 

 

Sources : GoodEreader , Teleread

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

Une Biblioboite ? Avec quoi dedans ?

Grace à ma Biblioboite, je suis e-Bibliothécaire ambulant maintenant ! Avoir une Biblioboite c'est bien… mais s'il...

Facebook, une vraie fausse bonne idée pour les auteurs indépendants

Les auteurs — et en particulier les auteurs indépendants — ont du pain sur la planche. S'ils souhaitent être lus, ils...

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com