Le monde de l'édition > Bibliothèques > Actualité

ALA : il faut sensibiliser le public au prêt numérique

et convaincre les éditeurs

Par Ania Vercasson,Le jeudi 29 novembre 2012 à 12:35:52 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Les bibliothèques et la disponibilité de contenu numérique au sein de ces établissements a déjà pu soulever de nombreux débats. En particulier autour des grands éditeurs qui refusent la plupart du temps d'offrir leurs titres aux bibliothèques et qui, en plus, ont considérablement augmenté les prix ou alors ont introduit de nouvelles restrictions. Le groupe ALA (American Library Association) a décidé de mettre l'accent sur le prêt d'ebook et vient de lancer E-Book Media and Communication Toolkit afin d'aider les bibliothèques à faire campagne sur l'accès aux livres numériques.

 

 


 

Lors d'une lettre ouverte, en 2012, Maureen Sullivan, présidente de l'ALA, avait déclaré : « Nous avons rencontré et discuté sincèrement avec beaucoup de ces éditeurs. Nous avons cherché un terrain d'entente en explorant de nouveaux modèles économiques et des pratiques de prêt en bibliothèque. Mais ces conversations n'ont d'importance que si elles sont suivies d'actions ... Les livres et la connaissance - sous toutes leurs formes - sont essentiels ». Leur accès, quel qu'il soit, ne doit pas être nié.

 

En effet, l'un des problèmes majeurs provient de la peur qu'ont les éditeurs que le prêt numérique coule le marché de l'ebook. Cette opinion a pourtant bien souvent été démentie... Il est montré que le prêt en bibliothèque encourage les clients à expérimenter de nouveaux auteurs, de nouveaux sujets et de nouveaux genres. Cette expérimentation stimule le marché des livres, la bibliothèque servant de lieu de découverte et de promotion pour les auteurs et les éditeurs.

 

D'ailleurs, un rapport récent du Library Journal a révélé que plus de la moitié des usagers de bibliothèque déclarent acheter un livre d'un auteur qu'ils ont découvert en bibliothèque. Aujourd'hui, c'est tout simplement un pan énorme du catalogue numérique (qui n'existe pas en format imprimé) qui n'est absolument pas disponible.

 

Néanmoins, le groupe relève une « certaine évolution » de la part de « certains éditeurs », mais il est évident que cela « ne suffit pas ».  « Les bibliothécaires et nos alliés doivent parler avec plus de force », stipule l'association. « Tout le monde a besoin de savoir que les bibliothèques offrent des livres numériques, […] mais nous sommes en mesure d'offrir tous les choix de lecture numérique dont nos clients ont besoin, car certains éditeurs refusent de travailler avec nous ». Face à « ce problème national », l'ALA espère alors fournir des ressources aux bibliothécaires.

 

Parmi les outils proposés se trouvent des statistiques, des graphiques, des lignes directrices à suivre, des contacts médiatiques, des conseils de communication, des lettres pour des éditeurs, des modèles pour la rédaction d'éditoriaux et même des reportages. « Nous allons continuer à ajouter et mettre à jour le contenu aussi rapidement que possible, mais nous vous demandons également de rester informé sur ce marché en rapide évolution ». l'ALA fournira également, sur son site, toutes informations sur les nouvelles études et les nouveaux rapports effectués.

 

Espérons que ces campagnes de sensibilisation auprès du public conduiront à des plans d'actions intéressants et permettront aux bibliothèques de retrouver un nouveau souffle.

Sources : ALA.org , Mediabistro

Pour approfondir

Mots clés :
bibliothèque - ALA - prêt - numérique



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com