Le monde de l'édition > Bibliothèques > Actualité

Les auteurs jeunesse ont la cote dans les bibliothèques parisiennes

Une grande famille

Par Antoine Oury,Le mercredi 28 novembre 2012 à 11:13:25 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Les bibliothèques parisiennes vivent au rythme des éclats de rire des bambins : le classement des auteurs les plus empruntés dans les établissements de prêt est dominé par deux auteurs jeunesse, et autant de duos légendaires, à savoir Max et Lili, suivis par Tom-Tom et Nana. Dans la section BD, les auteurs aux albums les plus usés restent, sans surprise, Goscinny et Hergé.

 

 

7002282465_0c82c0800e_z

La bibliothèque Marguerite Yourcenar (15e), Innovation en bibliothèque, CC BY-NC 2.0

 

 

Le relevé des occurrences de prêt est disponible sur le site Data Publica, portail d'accès aux données publiques : il concerne les titres empruntés en 2011, et a été mis en ligne par la Mairie de Paris elle-même. Les résultats ne concernent bien sûr que les bibliothèques publiques, et laissent entendre que ce sont surtout les bambins qui en stimulent la fréquentation...

 

En effet, toutes catégories confondues, Dominique de Saint-Mars, auteure de la série Max et Lili, arrête les compteurs à 137.427 prêts en un an, suivie de très loin par Jacqueline Cohen et Tom-Tom et Nana, qui réalise tout de même l'honorable performance de 54.853 emprunts. 

 

Au-delà de ces deux auteurs jeunesse, c'est la bande dessinée qui reprend ses droits, à travers des personnages historiques comme Astérix (René Goscinny, 30.000 prêts à l'année) ou Tintin (Hergé, 20.000 au compteur). Toutefois, effet prévisible de l'arrivée du format sur le marché français, le manga s'impose derrière les univers traditionnels avec Naruto, dessiné par Kishimoto Masashi, et emprunté 18.472 fois en 2011.

 

Pour cette même année, le nombre total de prêts au sein des bibliothèques parisiennes atteint 13,02 millions, soit une hausse de 3 % par rapport à l'année précédente malgré une légère baisse du nombre d'inscrits (- 1,3 %). La capitale n'est donc pas si différente de la province... (voir notre actualitté)

Sources : Slate , Le Motif

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Qui a peur du grand méchant loup ? « Chrono », 50ème nouvelle du Projet Bradbury

Le temps file : déjà le 50ème texte. D'ordinaire, chaque palier en dizaine est une source de satisfaction, mais à deux [...]

Le Paris me des kids, Marcella & Pépée

Présentation de l'éditeur : La Tour Eiffel dans tous ses états comme vous ne l'avez jamais vue. Couleurs pop et [...]

Mon nom est Dieu, Pia Petersen

Présentation de l'éditeur : Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com