Le monde de l'édition > Bibliothèques > Actualité

Les bibliothécaires, meilleurs défenseurs des auteurs (Cory Doctorow)

Et surtout, sans parti-pris marchand

Le mardi 13 août 2013 à 15:36:49 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Lutteur acharné opposé aux verrous sur les livres numériques, Cory Doctorow est également un farouche défenseur d'une offre de prêt en bibliothèques pour les ebooks. A plusieurs reprises, il est monté au créneau contre les politiques commerciales des éditeurs vis-à-vis des établissements de prêt. Dans le cadre d'une campagne pour l'American Library Association, voici que l'auteur récidive. 

 

 

 

 

Un soutien renouvelé, et définitif. « En tant qu‘écrivain, je veux que les bibliothèques disposent de mes livres, et je veux qu'elles soient en mesure de les obtenir à des conditions justes. Les bibliothèques devraient être en mesure d'acheter des livres et de se les procurer dans des conditions honnêtes », insiste-t-il. 

 

Pour mémoire, quand HarperCollins avait dévoilé son modèle pour les bib - 26 prêts maximum avant de devoir racheter un ebook, et un seul prêt par utilisateur - Cory avait rué dans les brancards. Il avait incité à cesser d'acheter les livres de l'éditeur, considérant qu'il plaçait « des bombes à retardement dans leurs ebooks ». 

 

« La chose importante à comprendre, c'est que le côté éphémère d'un livre imprimé n'est pas une caractéristique que nous devrions chercher à reproduire dans les médias », expliquait-il, laissant comprendre que le côté périssable des livres papiers était un défaut, et sûrement pas une qualité à reproduire en limitant les usages du prêt d'ebooks

 

Dans cette vidéo, Cory n'hésite pas à insister sur l'importance des établissements. « Concrètement, je pense que les bibliothèques ont été tellement importantes dans la carrière d'écrivains, et les bibliothécaires sont des défenseurs fabuleux, et surtout, des défenseurs honnêtes pour les auteurs...» 

 

C'est que parmi les acteurs qui défendent la les auteurs aujourd'hui « nous avons un énorme vendeur de livres sur internet, qui veut vraiment vendre des livres, comprenez-moi bien : je crois que si Amazon a bien une seule et unique priorité au monde, c'est de vendre un putain de paquet de livres, mais c'est vendre des livres pour que cela profite à Amazon ». Bien entendu, on trouve aussi les éditeurs, mais l'un comme l'autre pour des raisons strictement marchandes. 

 

Le rôle du bibliothécaire, dans tout cet écosystème, est bien d'apporter à chacun le livre qui lui conviendra. Gracieusement. 

 

Pour approfondir

photo Solym Clément

   

Journaliste ActuaLitté média et high-tech. tête pensante et roseau flexible

 

Mots clés :
Cory Doctorow - prescription - bibliothèques - livres numériques



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com