Le monde de l'édition > Bibliothèques > Actualité

Les ninjas des bibliothèques enseignent leurs savoirs

Lancer de shurikens inattendu !

Par Ania Vercasson,Le vendredi 23 novembre 2012 à 08:08:43 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Deux universités américaines se sont associées, Kansas State University Salina et Kansas Wesleyan University, pour créer un roman graphique didactique. Celui-ci explique comment effectuer des recherches efficaces en bibliothèque. 

 

 

 

Heidi Blackburn, bibliothécaire à la Kansas State Salina, et Kate Wise, bibliothécaire adjointe à Kansas Wesleyan, ont travaillé avec un étudiant de la Kansas State University Salina, Greg Charland, pour créer des story-boards en vue d'un comic éducatif. Le résultat a donné Legends of the Library Ninjas: A Quest for Knowledge.

 

The Library Journal révèle que l'étudiant Greg Charland a été tellement intrigué par le projet qu'il a accepté une réduction sur ses honoraires, prélevés sur un total de subvention de 3500 dollars (K-State Academic Excellence Award) qui couvrent également les frais d'impression. Actuellement, Library Ninjas est imprimé par ComixPress et dispose d'un accès en ligne mis en place par Issuu.

 

Pour évaluer la viabilité du projet, les bibliothécaires ont mené une enquête à l'avance : 66% des étudiants interrogés de K-State ont été optimistes quant à un roman graphique comme manuel d'aide, et 54 % des étudiants de Kansas Wesleyan ont également approuvé le projet. Selon Blackburn, les étudiants de deuxième année ont été très réceptifs à l'idée, tandis que les juniors et les seniors n'ont pas été aussi ouverts à cette idée. Blackburn attribue cette différence d'opinions au fait que les juniors et les seniors ont des besoins de recherche beaucoup plus spécifiques plutôt qu'une aide en général.

 

La bande dessinée a été expérimentée auprès des deux écoles et Blackburn a souligné que « l'évaluation s'est avérée bien meilleure que ce que nous avions nous-mêmes anticipé ». Blackburn et Wise avaient prévu qu'environ la moitié des élèves démontrerait avec succès les compétences enseignées dans le comic. Quelque 84 % des élèves de K-State interrogés ont évalué le roman graphique comme « assez cool », et 65 pour cent des élèves de Wesleyan Kansas ont pensé la même chose. La moitié des étudiants ont confirmé se référer à la bande dessinée dans l'avenir.

 

Dans cette période d'austérité, les ninjas des bibliothèques espèrent ainsi en former bien vite d'autres.

 

 

 

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com