Le monde de l'édition > Bibliothèques > Actualité

Les petites bibliothèque gratuites reléguées en fond de jardin

Dans certaines vertes contrées...

Par Antoine Oury,Le mercredi 21 novembre 2012 à 09:40:16 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Depuis les premières initiatives du genre, les Little Free Libraries (petites bibliothèques gratuites) ont fait du chemin, et de nombreux parvis de résidences proposent désormais aux voisins ou quidams de passage d'emprunter un livre, voire même d'en déposer un en échange. L'administration du petit village de Whitefish Bay (Wisconsin), malgré ce succès, manifeste quelques résistances à accorder le droit de cité aux mini-biblis... 

 

Une Little Free Library à Seattle, litlnemo, CC BY-NC-SA 2.0

 

 

Ils ont pourtant tout fait dans les règles : une couple d'habitants de Whitefish Bay a préféré demander la permission aux autorités municipales pour installer devant leur maison une de ces petites boîtes, la plupart du temps finement ouvragées, destinées à faire circuler la littérature. (voir notre actualitté) Alors qu'ils ne cherchaient qu'une validation des dimensions de la bibliothèque, le couple s'est vu refuser l'installation.

 

« Le village n'est pas opposé aux Little Free Libraries. Il ne souhaite simplement pas changer la réglementation en matière d'aspect des cours qui donnent sur la rue » a précisé le procureur général de la bourgade. Le conseil a donc proposé d'installer la petite boîte... dans l'arrière-cour, ce qui en limite considérablement l'efficacité : mais les boîtes aux lettres elles-mêmes n'ont pas droit de cité devant les habitations.

 

Un résident s'était toutefois risqué à contrevenir aux restrictions : l'église du village, qui s'est vu notifier une demande d'enlèvement par le même conseil d'administration. L'un des membres de ce dernier, Patrick DeGrave, n'a pas hésité à aller loin, très loin, dans la paranoïa en agitant le spectre des dérives : « Pas seulement dans la taille, la forme ou la couleur, mais qui sait ce qui peut circuler là-dedans ? On ne peut pas réglementer ce qui sera déposé à l'intérieur. »

 

L'église a décidé de rapprocher sa Little Free Library des portes du lieu de culte, pour offrir l'asile à une initiative des plus subversives.

 

Sources : Melville House Books , Journal Sentinel Online , Shorewood Patch

Pour approfondir

Mots clés :
Little Free Librairies - - -



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Surfing, Jim Heimann

Présentation de l'éditeur : Apportez une touche d'adrénaline à votre quotidien. Avec le calendrier perpétuel [...]

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Livre numérique gratuit

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com