Le monde de l'édition > Bibliothèques > Actualité

Les seniors en bibliothèque : des attentes déçues, une fréquentation en berne

Et un risque de décrochage

Le jeudi 10 janvier 2013 à 11:42:01 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Les utilisateurs de bibliothèques ne sont pas nécessairement les publics auxquels on s'attendrait. Un rapport présenté par l'Inspection générale des bibliothèques s'est ainsi consacré sur l'accès des séniors et personnes âgées aux établissements. Mandatée par le ministère de la Culture, cette enquête analyse leurs pratiques de lecture et établit un panorama de l'offre qui leur est destinée, en dehors des murs. 

 

 

Looking through yearbooks

santheo, CC BY-NC 2.0

 

 

Il semble qu'avec l'âge, les plus de 60 ans, ne constituent d'une part pas le public ayant le plus recours aux bibliothèques. D'autre part, note Yves Alix, auteur de l'étude, plus on avance dans l'âge, moins les bib sont fréquentées. Paradoxe ? Alors que les séniors devraient disposer d'un plus grand temps de loisir - donc de lecture ? - et qu'ils sont considérés comme « beaucoup plus actifs culturellement que leurs aînés », les seniors ne trouvent peut-être pas dans les établissements des réponses à leurs demandes et attentes. 

 

On constate déjà un très faible taux d'inscription et de fréquentation, chez les séniors et en l'absence d'analyses proposées par des sociologues, il apparaît important de pouvoir mesurer les raisons de ce manque d'attractivité. Et ce, alors que les établissements reconnaissent que l'accès aux « personnes empêchées » constitue un pan majeur de leur mission. 

Pour les services hors les murs, l'offre se développe, mais pas autant qu'elle le devrait. Les initiatives, nombreuses, sont le plus souvent isolées. Deux pratiques dominent : le portage à domicile, qui peut prendre des formes plus élaborées, comme la lecture à voix haute, et se construit en partenariat avec les services sociaux, dans des formules originales faisant appel au volontariat et au bénévolat ; la desserte des établissements d'hébergement (maisons de retraite, médicalisées ou non, hôpitaux de gériatrie), pour laquelle les bibliothèques départementales, dans le cadre de la compétence de leurs collectivités territoriales, ont d'ores et déjà développé une véritable expertise.

 

Or, l'auteur apporte des raisons de s'interroger : 

Les enjeux sont de taille. Dans une génération, les plus de soixante ans représenteront 30 % de la population et près de 1,5 million de Français seront en situation de dépendance. Si les quinquagénaires d'aujourd'hui ne sont pas séduits par la forme d'accès à la lecture que proposent les bibliothèques, ils seront perdus pour elles dans les vingt ans qui viennent. Pour la génération numérique, ce sera pire.

  

Ainsi, on note que 19 % des 55-64 ans, 15 % des 65 ans et plus déclarent être des personnes qui lisent beaucoup - chez les hommes, ont compte 13 % des plus de 63 ans et 18 % pour les femmes. En outre, 16 % assurent avoir lu un livre au moins durant les douze derniers mois. 38 % des plus de 65 ans n'ont lu aucun livre dans la période, contre 30 % en moyenne.

 

Si la bibliothèque est bien identifiée comme un lieu d'accès aux livres, dans sa portée la plus démocratique, les personnes âgées ne les côtoient toutefois que modérément, et sensiblement en dessous de la moyenne nationale. 

 

Tranche d'âge

 

% inscrits en bibliothèque

15-21

26

25-34

16

35-44

21

45-54

16

55-64

12

65-74

11

75 et +

 

7

 

« Éviter les décrochages successifs qui se produisent, d'abord au moment du départ en retraite, puis avec le grand âge, proposer un service de qualité hors les murs dès que les premiers signes de perte d'autonomie se manifestent, sont des aspects différents d'une même question : comment accueillir, retenir et satisfaire la personne âgée, comment contribuer à sa vie intellectuelle et culturelle », souligne l'étude. 

 

Or, si les bibliothécaires font manifestement preuve de bonne volonté, il revient aux pouvoirs publics de conforter leurs prises d'initiative, en assurant leur promotion et mettant en place un cadre qui soit commun, issu des pratiques aujourd'hui observées. 

Alors que la pratique de la lecture évolue très vite, la prise en compte des besoins des personnes âgées doit constituer une priorité. D'abord, pour professionnaliser et développer l'offre et reconquérir les publics âgés d'aujourd'hui et reconstituer une chaîne continue, afin que la transmission de la pratique se fasse d'un groupe d'âge à l'autre. Ensuite, pour se préparer à l'arrivée prochaine à la retraite d'actifs initiés à l'informatique et dont la demande de lecture prendra des formes très différentes. En attendant le vieillissement des générations nées numériques.

 

Le rapport peut -être consulté ci-dessous ou à cette adresse.

 

  Lecture Et Personnes Agees Rapport Version Finale 236433 by   ActuaLitté Paris

 

Pour approfondir

photo Mazin Cécile

   

Journaliste ActuaLitté. Dame bibliothèque et pionnière du droit des femmes dans la rédaction. Actualités générales.

 

Mots clés :
senior - bibliotheques - accès et accueil - défaillances



Réactions

Publié par FANFAN

 

Je vous signale que la médiathèque Mandela de Besançon organise un atelier de lecture fréquenté principalement de séniors très actifs sans ce domaine.D'autres personnes beaucoup plus jeunes en font partie, et c'est un vrai bonheur que de ce retrouver. Je voulais rendre hommage aux bibliothécaires qui nous accompagnent et se distinguent par leurs compétences dans le domaine de la lecture toutes catégories confondues. Bien d'autres activités découlent de cet atelier où chacun apporte chaque mois les découvertes rencontrées au fil de ses lectures. C'est un moment de partage exceptionnel. Un recueil est édité par la ville de Besançon chaque année.

Écrit le 11/01/2013 à 23:16

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

Une Biblioboite ? Avec quoi dedans ?

Grace à ma Biblioboite, je suis e-Bibliothécaire ambulant maintenant ! Avoir une Biblioboite c'est bien… mais s'il...

Facebook, une vraie fausse bonne idée pour les auteurs indépendants

Les auteurs — et en particulier les auteurs indépendants — ont du pain sur la planche. S'ils souhaitent être lus, ils...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com