Le monde de l'édition > Bibliothèques > Actualité

Une clé USB secret défense égarée en bibliothèque

Cool, pour commencer la semaine : n'importe quel rat de bibliothèque peut accéder aux codes de lancement atomiques !

Par Clément S.,Le lundi 07 janvier 2008 à 08:59:16 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Le colonel Bengt Sandstrom du Service du renseignement et de la sécurité militaire ne souriait pas dans son communiqué officiel. « Nous prenons très au sérieux ce genre de négligence ». Une drôle de façon de finir la semaine, pour l'armée suédoise, dont l'un des soldats avait égaré une clé USB dans une bibliothèque.

À l'intérieur, « des informations classées ou non secrètes, comme des informations sur les menaces posées par les IED (engins explosifs improvisés) et les mines en Afghanistan ». Mais d'autres pays étaient également concernés, sans que leur identité soit révélée. On mentionne également un rapport secret des services de l'intelligence américaine. Et le colonel a dû organiser au plus tôt une rencontre avec les attachés militaires desdits pays...

C'est du quotidien Aftonbladet qu'émane l'information. Et pour cause, le journal a reçu sous pli anonyme la clé laissée dans le port USB d'un ordinateur de la bibliothèque. Le colonel, peu à l'aise, a précisé que « c'est essentiellement une question de sécurité pour nos soldats ».

Mais comme dans l'armée, on enseigne surtout le sens des responsabilités, le fautif s'est dénoncé, confessant son oubli. Chose peu nécessaire, puisqu'une enquête avait déjà déterminé que la clé était à lui. Une autre enquête, civile, ce coup-ci va être menée, et ce, afin d'évaluer les risques potentiels que son étourderie aurait pu occasionner...

On ignore si des "effacements" de témoins gênants ont eu lieu pour étouffer les risques de propagation de ces informations. On se demande aussi comment un soldat, même gradé est autorisé à sortir avec sur lui de tels renseignements... Pour l'heure, l'ambassade de Suède ne souhaite pas répondre à nos questions.

Alors on se le demande : que diable allait-il faire dans une bibliothèque cette galère ?

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
USB - armée - Suède - bibliothèque



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date ou...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com