Bd , mangas et comics > Comics > Actualité

Stan Lee s'amuse de ses personnages parodiés

Gonzo 2.0

Par Bastien Morel,Le jeudi 23 août 2012 à 15:21:55 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

On ne présente plus l'indissociable compère de Jack Kirby qui a donné à la culture pop tant de héros masqués. Assurant une promotion, somme toute sympathique de ses personnages adaptés au cinéma et en jeux vidéos, Stan Lee crée régulièrement le buzz sur la toile - d'araignée. Dernièrement, l'auteur s'est fendu d'une séance de visionnage où il commente quelques unes des nombreuses parodies de ses personnages.

 

Dans le montage vidéo, on le voit faussement s'inquiéter du fait qu'il « pourrait mieux s'amuser de ces parodies que des films » originaux, qu'il aide régulièrement à produire. Souriant d'abord sur une confrontation du colonel Fury (Avengers) avec Mark Zuckerberg, on le découvre goguenard devant le trailer de ce qui serait une version italienne de l'homme-araignée. De l'embonpoint, une moustache et une sacrée couche de machisme. En vérité, on croirait débouler Mario le plombier. « Pas suffisamment sérieux » pour le papa de Peter Parker qui semble ne pas apprécier l'humour potache.

 

C'est sur la dernière vidéo qu'il laisse éclater quelques rires. Iron Baby montre ce qu'aurait pu être le rôle de Robert Downey Jr s'il avait incarné le justicier en armure à l'âge des couches-culottes. Une réalisation léchée et un tir sur lapins fluos qui enthousiasme Lee. « Le rêve de tous les bébés », résume-t-il. Et de finir en proposant de se lancer dans la parodie de parodies. À charge de revanche.

 

On frémit déjà devant la parodie de l'homme-araignée italien.

 

 

 

Via le Huffington Post

Pour approfondir

Mots clés :
parodie - stan lee - super-héros - comics



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Voyage au bout du livre #1 : L'éditeur, passeur professionnel

Voyage au bout d'une livre, c'est le titre de l'une des rubriques que je propose désormais sur la plateforme Les...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com