Bd , mangas et comics > Critiques BD

Luchadoritos : un mental de gravier

Par Nicolas Ramirez,Le samedi 12 décembre 2009 à 16:47:37 - 0 commentaire

12

  • Zoom moins
  • Zoom plus
  • Signaler erreur
  • Imprimer
  • Envoyer à un(e) ami(e)

illustration

ISBN : 9782731622348

Prix eBook :

Prix papier : 12,90 €

Pages : 56

Editeur : Les Humanoïdes Associés

Traduit de :

Traduit par :

Qui n’a jamais rêvé de débouler dans une soirée déguisée avec un masque de luchador ? Un vrai beau masque, comme au Mexique, façon Jean Reno dans L’homme au masque d’or. Ne me dites pas que je suis le seul…
 
Le petit Melindez, six ans et demi et au moins 30 kilos de muscles mous, rêve de devenir un luchador. Oui, il est Mexicain, et non, il n’a pas choisi le football. Il s’entraîne dur comme fer, chaque jour que Dieu fait pour être le meilleur, celui qui remportera le Campeonato Mundial Completo. Pour le soutenir dans sa lutte infernale, il a à ses côtés ses plus fidèles amis, et surtout un masque délirant en forme de tête de chien. Car il a déjà choisi son nom pour la lucha libre : ce sera el perro salvage. Et pour le plaisir du lecteur ce chien-là est plutôt de ceux qui aboient fort et partent la queue entre les jambes à la première escarmouche.
 

 
Se faire mettre KO par son mannequin d’entraînement, c’est un peu la honte, non ? Et s’il n y avait que ça. Chaque situation est propice à un sketch et le retour à la réalité est dur pour le petit Melindez. Dompter ses maîtres d’écoles ? Trop facile dans l’esprit du jeune luchador, et la raclée qui s’en suit lui rappelle qu’il n’est encore qu’un enfant. C’est en fait un genre de Bart Simpson, ce môme. Toujours prompt à faire des bêtises, et premier à s’en prendre plein les dents. A ceci près que Melindez a un caractère de cochon : il aurait dû s’appeler el chanchito loco.
 
On s’amuse et on apprécie le trait souple et la blague bien sentie du duo Tanquerelle et Frissen. Sans être une révolution – c’est d’ailleurs une compilation dont la nouveauté tient surtout au format – ces luchadoritos plairont aussi bien aux amateurs des Luchador Fives qu’à ceux qui ne connaissent pas le genre. Quant au petit Melindez… Le mont Everest n’est pas la plus grande montagne du monde. C’est le Mauna Kea, qui part de 6000 mètres sous le niveau de la mer et fait plus de 10000 mètres au total. Des fois la valeur des choses que l’on fait tient moins aux hauteurs qu'on atteint qu'aux  profondeurs desquelles on est parti. Gageons que le petit Melindez l’aura compris, et que de toute façon sa rencontre avec la lutte fera de lui un grand homme… Même s’il ne devient pas un luchador émérite !

Mots clés :
luchadoritos - mental - gravier - humanoides



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Livre numérique gratuit

Communiqué

Dédicace croisée des éditions Hoochie-Coochie

- Samedi 26 avril 2014 à 16h00 - A la librairie Venez découvrir les jeunes éditions Hoochie-Coochie...

maestro diffusez vos communiqué sur actualitté

Profitez d'un vaste réseau de diffusion pour communiquer sur votre actualité, vos événements et vos parutions !
En savoir +

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com