Le monde de l'édition > Critiques

Equatoria, Patrick Deville

Par Mimiche,Le jeudi 04 juin 2009 à 10:00:00 - 0 commentaire

12

  • Zoom moins
  • Zoom plus
  • Signaler erreur
  • Imprimer
  • Envoyer à un(e) ami(e)

illustration

ISBN : 9782020906807

Prix eBook :

Prix papier : 22 €

Pages : 325 pages

Editeur : Seuil

Traduit de :

Traduit par :

Equatoria. L’Équateur. Ligne mythique qui coupe en deux notre bonne vieille terre. Qui se joue des Continents, des Océans, des Pays et de leurs frontières. Sous ce petit trait de plume tracé sur une mappemonde s’étalent des contrées qui ont fait rêver les explorateurs de siècles passés. Partir pour la découverte de nouveaux horizons, des sources du Nil, des fleuves africains immenses, des forêts profondes et inhospitalières…

 

Parmi ces figures de légende, un français d’origine italienne, Pierre Savorgnan de Brazza, et un anglais qui se mettra au service de la Belgique après avoir retrouvé Livingstone au bout du monde, John Rowland Stanley ! Chacun de son côté va traverser ce continent africain de part en part à quelques années d’intervalle. Sous l’Équateur. Ou presque. Des mois et des mois de voyages. À pied, bien sûr. Une épopée à la dimension de ces hommes.

 

L’Afrique, c’est aussi un continent martyrisé par la colonisation et l’esclavage, par les luttes intestines, tribales, politiques, de décolonisation, de propagande. Et ces Che Guevara que l’on va retrouver, des années après ces explorateurs, en train d’allumer dans la brousse et dans les forêts, « des milliers de Viet Nam ».

 
 

Ce sont ces hommes et beaucoup d’autres que Patrick DEVILLE a choisi de nous raconter au travers de carnets de voyage, du récit de ses pérégrinations équatoriales et plus généralement africaines : de São Tomé à Zanzibar, du Caire à Alger, de Brazzaville à Kinshasa ! Une sorte de pèlerinage sur les traces de héros. Au travers de nombreux contacts, le journaliste tente de faire revivre ces hommes exceptionnels qui ont changé la face du continent, chacun à sa manière, chacun avec ses ambitions et ses convictions.

 

Patrick DEVILLE recherche les traces de leurs passages comme un chasseur tente de poursuivre le gibier qu’il traque en relevant toutes les empreintes fraîches ou anciennes, toutes les touffes de poils qui de seraient accrochées aux ronces. Le livre fourmille d’anecdotes diverses qui sont égrenées au fil des pages mettant en lumière des liens de cause à effet parfois bien ténus et pourtant, tout d’un coup, si évidents.

Toutes les luttes actuelles, trop souvent fratricides, découlent, sous un torride soleil équatorial, d’un passé pas si éloigné (« j’ai vu les yeux de ma grand-mère qui a vu les yeux de son grand père (…)(qui) a vu souvent les yeux de Lesseps qui ont vu les yeux de Brazza »), de cette fièvre exploratrice dont les auteurs n’ont pourtant pas mesuré toute l’étendue, toutes les conséquences (« La traite n’est pas une histoire ancienne. Des hommes dont je vois les yeux ont vu les yeux de leur grand-père qui était un homme enchaîné »).

 

La mise en parallèle de toutes ces vies crée un lien étonnant entre ces gens qui auraient pu se croiser, ou bien dont nous sommes certainement nombreux à ignorer qu’ils se sont effectivement croisés comme Brazza et Vuitton, et qu’il n’est pas si fréquent de voir associés. Jusqu’à Jules Vernes qui ne se rend pas compte que, au moment où il invente un explorateur français auquel il va faire traverser l’Afrique d'est en ouest, un autre, bien réel celui-là, est déjà sur place en train de se frayer un chemin dans des territoires vierges.

 
Je regrette seulement le fouillis qui apparaît parfois dans toutes ces histoires, emmêlées comme l’inextricable embrouillamini de la forêt équatoriale, mais qui finalement, sont une image assez fidèle d’un continent qui peine à affirmer son âge adulte.


P.S. : cet ouvrage faisait partie des titres, finalement malheureux, de la sélection en course pour le Prix du Livre Inter 2009.

 
 

 

 
Retrouvez Equatoria, de Patrick Deville, en librairie. 

Mots clés :
Equatoria - Patrick - Deville - traverser



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Communiqué

John King : le retour

Dédicaces - Jeudi 18 septembre 2014 à 19h30 - A la librairie Et c’est avec beaucoup de plaisir et d’émotion [...]

maestro diffusez vos communiqué sur actualitté

Profitez d'un vaste réseau de diffusion pour communiquer sur votre actualité, vos événements et vos parutions !
En savoir +

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com