Le monde de l'édition > Critiques

I Love NY, Nicolas Pages

Par Déni,Le mercredi 27 mai 2009 à 10:00:00 - 0 commentaire

12

  • Zoom moins
  • Zoom plus
  • Signaler erreur
  • Imprimer
  • Envoyer à un(e) ami(e)

illustration

ISBN : 9782081216914

Prix eBook :

Prix papier : 224 pages

Pages : 18 €

Editeur : Flammarion

Traduit de :

Traduit par :

L’action se passe à NYC où Vincent revoit son ami d’enfance Arnaud et lui raconte ses années d’étudiante quand celui-ci prenait des cours d’art.

Il lui raconte comment de fil en aiguille et de par ses rencontres, il est tombé dans l’univers de la coke et à commencer à dealer.

Il lui raconte comment il est tombé par hasard sur son meilleur ami Lucas, qui a bouleversé sa vie, comment ensemble, ils ont profité de l’argent de la drogue pour parcourir les USA.

La seule question est pourquoi maintenant ? Après toutes ces années, pourquoi Vincent décide-t-il de se confier à Arnaud ?

Est-ce parce qu’il est sorti de cet univers ? Est-ce que ça l’a rendu meilleur ? Pourquoi maintenant ?


Style assez contemporain où l’on apprend de nouveaux mots « je suis coké », beaucoup d’anglicismes… Un peu trop d'ailleurs, mais ça tape la couleur locale. Et puis, le livre est très facile à lire, tourné sous forme de dialogues comme une pièce de théâtre.

Même si dans la première partie du roman, l’action se passe à NYC, on ne découvre pas pour autant la ville, mais juste quelques noms de rues ou de boîte de nuit ou restaurants.

On n’a également aucune idée du temps. Quelques années se sont passées depuis, nous savons juste que le héros raconte ses aventures à 30 ans.

Le roman n’est ni plus, ni moins le bilan ou les années nostalgiques de Vincent durant ces années étudiantes. En effet, il regrette ses années folles qui sont supposées être les plus belles de sa vie, où le seul lot d’ordre était inconscience. Entre les cours, les fêtes, la drogue, que demander de plus ?

De plus, si l’argent ne devient plus un problème, c’est que du bonheur, il se sent le maître du monde, ou tout est permis, où il dépassa les interdits, bref il a fait l’éducation de la vie.

Je ne suis pas totalement rentrée dans ce livre qui n’est pas d’une grande profondeur je ne vois pas pourquoi le héros raconte ses années après autant de temps. La seule explication que je vois c’est cette nostalgie que l’on retrouve chez tout le monde et à n’importe quel âge.


 

Retrouvez en librairie I Love NY, de Nicolas Pages

Mots clés :
Love - New - York - Nicolas



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Communiqué

Julia deck

Rencontres / Débats - Jeudi 20 novembre 2014 à 20h00 - A la librairie Rencontre et discussions avec Julia Deck [...]

maestro diffusez vos communiqué sur actualitté

Profitez d'un vaste réseau de diffusion pour communiquer sur votre actualité, vos événements et vos parutions !
En savoir +

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com