Le monde de l'édition > Critiques

La part de l'homme, Kari Hotakainen

Par Mimiche,Le vendredi 28 octobre 2011 à 18:06:42 - 2 commentaires

12

  • Zoom moins
  • Zoom plus
  • Signaler erreur
  • Imprimer
  • Envoyer à un(e) ami(e)

illustration

ISBN : 9782709635264

Prix eBook :

Prix papier : 19,5€

Pages : 283 pages

Editeur : JC Lattès

Traduit de : Finnois

Traduit par : Anne Colin du Terrail

Ce livre raconte la vie de Salme Sinikka Malmikunnas. Mais il n'a pas été écrit par elle !

Salme n'est pas écrivain. Elle est juste une femme très ordinaire mariée avec Paavo et mère de trois enfants. Elle a, juste, trouvé quelqu'un pour écrire à sa place.

 

Au cours d'une sorte de foire où, après avoir écouté diverses gens parler de livres et d'écrivains, vanter des ouvrages et leurs auteurs qui allaient les dédicacer, Salme en a eu un peu assez de cette ambiance trop inhabituelle pour elle, plus à l'aise dans sa campagne que dans ces mondanités de la capitale même en compagnie de sa fille. Alors elle est sortie prendre un peu l'air.

 

Et c'est là qu'elle l'a rencontré. L'écrivain ! Taciturne, c'est plutôt elle qui a fait la conversation. Jusqu'à ce qu'il lui fasse cette proposition étonnante : si elle acceptait de lui raconter sa vie, alors il en ferait un livre et il lui donnerait cinq mille euros.

 

Salme n'est pas restée longtemps désarçonnée par cette offre. Très vite, ses réflexes de commerçante qu'elle avait été des années durant pour vendre du fil, des aiguilles et des boutons dans sa petite mercerie au village, sont revenus à la surface. Salme avait un besoin immédiat de sept mille euros : alors, elle a négocié sa vie en substitution de l'imagination à sec de l'écrivain à ce prix. Sans en informer ni Paavo, ni ses enfants.

 

C'est donc par le double prisme de Salme et de son écrivain que Kari HOTAKAINEN nous promène dans les vies de tous les protagonistes de cette histoire : Salme qui raconte et l'écrivain qui brode.

 

Tout un éventail de personnages constituent les chapitres successifs du livre, permettant ainsi une promenade débridée dans quelques pans de la société finlandaise où la vie n'est, au fond, ni plus facile ni plus difficile qu'ailleurs, pas si différente non plus avec ces jeunes qui peinent à stabiliser leur avenir, avec ces immigrés qui peinent à intégrer un monde qui leur est trop différent, avec ces différences sociales qui creusent un sillon énorme entre toutes les couches de la population.

 

Parallèlement, Kari HOTAKAINEN en profite pour s'interroger aussi sur l'écriture, sur l'imagination si difficile à libérer, sur le travail de l'écrivain qui transforme en fiction une réalité ou bien tant mêle l'une et l'autre qu'il devient impossible au lecteur de tracer la frontière.

 

Mais que l'histoire finale qui nous est ainsi donnée à lire soit réelle ou bien fictive, elle est surtout l'expression de tout l'amour d'une mère qui se résigne à briser ses tabous et à raconter sa vie, en essayant de ne pas trop l'agrémenter de mensonges, pour venir au secours de sa progéniture : rien de spécifiquement finlandais dans tout cela, simplement quelque chose de très universel, encore.

 

Il ne nous a pas été possible de savoir si la traduction d'Anne Colin du Terrail conserve toutes les spécificités purement finlandaises de ce livre mais une chose est certaine, c'est que le texte qui en résulte, plein de vivacité et d'humour, de silences et de froideur, se lit d'une traite.


Mots clés :
roman - hotakainen - homme - finnois



Réactions

Publié par Chloé

 

C'est 7000 euros, pas 5000, le prix auquel Salme vend sa vie. Et aucun personnage ne s'appelle Ella...

Écrit le 30/10/2011 à 09:05

Répondre | Alerter

Publié par Adrien Aszerman

en réponse à Chloé  

Chère Chloé,

Il est bien précisé dans l'article que 5000€ est le prix que l'auteur a initialement proposé à Salme, qui a négocié à 7000.

Quant à "Ella" il s'agit d'une coquille pour "Elle a", que je vous remercie d'avoir pointée et qui est corrigée.

Bon dimanche à vous,

A.

Écrit le 30/10/2011 à 10:49

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Livre numérique gratuit

Communiqué

Christian Garcin et "La Femelle du requin"

Dédicaces - Mardi 6 mai 2014 à 20h00 - A la librairie Rencontre avec Christian Garcin autour de ses derniers...

maestro diffusez vos communiqué sur actualitté

Profitez d'un vaste réseau de diffusion pour communiquer sur votre actualité, vos événements et vos parutions !
En savoir +

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com