Le monde de l'édition > Economie > Actualité

JK Rowling demande un peu de patience : Potter-mort ?

En tout cas il ne bouge plus

Par Antoine Oury,Le mercredi 22 février 2012 à 15:00:45 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

L'annonce de l'ouverture prochaine de Pottermore, « un nouveau site Web créé par J.K. Rowling » et consacré à la saga du sorcier, avait de quoi susciter les attentes des aficionados du monde entier. Las, ceux-ci patientent toujours devant la même page d'accueil depuis plusieurs mois, sans qu'aucune nouvelle information n'ait été dévoilée. 

 

Depuis qu'elle a décidé de mettre fin à sa saga, vendue à 420 millions d'exemplaires à travers le monde, J.K. Rowling se ronge probablement les ongles en cherchant un moyen d'entretenir l'affection pour les sept tomes de la série et son univers si magique.

 

Elle l'avait trouvé avec Pottermore, qui a visiblement séduit la plupart des fans grâce à des informations exhaustives (Rowling aurait écrit 18000 mots spécialement pour le site) doublées d'un réseau social solidement ancré dans les romans. (voir notre actualitté)

 

Pottermore : Harder, Beta, Faster, Stronger

 

 

L'ouverture était fixée pour octobre dernier, faisant de ce mois le meilleur de l'année pour les lecteurs accros aux sorts et baguettes magiques, mais force est de constater que les seuls à s'amuser sont le million de chanceux qui ont obtenu le sésame en étant sélectionnés pour la phase de bêta test. Tous les autres ne sont peut-être que des moldus, finalement...

 

« Nous avons décidé d'étendre encore un peu plus la période de test afin d'améliorer Pottermore avant d'en permettre l'accès à plus de monde. Cela signifie que le site ne s'ouvrira pas à de nouveaux membres dans un futur immédiat » : un message d'un tel acabit a de quoi en frustrer plus d'un, et a été envoyé à Shoshana Kessler, journaliste au Guardian, par l'équipe de Pottermore.

 

Si Pottermore suscite autant d'attente, c'est également parce que son lancement officiel devrait coïncider avec l'ouverture d'une boutique en ligne qui proposerait les versions numériques des sept tomes de la saga, un véritable évènement sur le marché des ebooks.

 

Et un enjeu commercial pour l'auteure, qui s'est séparée comme par magie de son fidèle premier agent courant 2010 : « C'est que dans l'idée de Rowling, il y avait la création en perspective du site Pottermore, interface révolutionnaire, basée sur les oeuvres, et commercialisant les titres en version numérique, dont elle avait conservé l'intégralité des droits numériques. Sauf que cette aventure d'auto-édition, ou de commercialisation sans passer par une maison d'édition traditionnelle, directement, se ferait avec Neil Blair, nouvel agent. » (voir notre actualitté)

 

Retrouver tous les livres de JK Rowling, sur la librairie de ActuaLitté

 

 

Sur le Pottermore Insider, le site consacré au développement de la plateforme, on fait pour l'instant patienter les passionnés à grands coups de dessins réalisés par les fans. Et « on veut vous remercier d'être si patients ». 

Sources : The Guardian , Pottermore Insider , The Guardian

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com