Le monde de l'édition > Economie > Actualité

Qui veut passer la bague au doigt de Jane Austen ?

En toute simplicité

Par Clément Solym,Le vendredi 06 juillet 2012 à 11:02:40 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

C'est la star de l'édition revenue depuis des années sur le devant de la scène littéraire : Jane Austen revient cette fois pour des enchères, où la maison Sotheby's met en vente la bague de la romancière. Jamais mariée et n'ayant pas non plus eu d'enfants, cette bague était restée la propriété de la famille depuis sa mort en 1817. 




 

Et comble : personne ne se souvenait de son existence, jusqu'à ce que l'on estime son prix entre 31 et 46.000 $. Oui, de quoi largement rafraîchir la mémoire. 

 

Elle est entièrement en or, avec une pierre un cabochon bleu turquoise, et ainsi que l'indique la maison, la bague reflète très bien le style simple de l'auteure, que l'on retrouverait dans ses livres, sans fioritures. 

 

La vente aura lieu à l'occasion d'une plus importante vente, réunissant des livres d'histoire, jeunesse, ou des illustrations, ce 10 juillet prochain. On y retrouvera par exemple un exemplaire de Shakespeare, évalué entre 124 et 186.000 $, ou encore Jane Eyre de Charlotte Brontë, un manuscrit estimé entre 93 et 124.000 $. 

 

On the Origin of Species de Darwin sera également proposé entre 77 et 108.000 $. 

 

Tous les livres de Jane Austen

Et pour rester dans la tendance Jane Austen, on retrouvera plusieurs romans, à savoir Mansfield Park (est. 4600 et 7700 $), Northanger Abbey et Persuasion (est. 3.800 et 5400), Emma (est. 15.500 et 23.000) et l'incontournable Pride and Prejudice (est. 31.000 et 46.000 $). (via LA Times)

 

Plus d'informations sur la vente

 

La bague est d'ailleurs accompagnée d'une petite note manuscrite d'Eleanor Austen, adressée à sa nièce Caroline Austen, lui présentant l'objet comme ayant appartenu à sa tante Jane. « Elle me fut donnée par ta tante Cassandra, alors qu'elle était fiancée, comme tu le sais, à ton oncle. »

Pour approfondir

Mots clés :
Jane Austen - bague - enchères - vente



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com