Zone 51 > Humour > Actualité

Les bibliothèques farfelues du Net, saison 4, tome 1

La vie à la rédaction est réellement trépidante... mais on ne peut pas tout vous raconter.

Par Clément S.,Le samedi 06 septembre 2008 à 12:56:53 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

(Locaux d'ActuaLitté, open space partagé par Mario et Cécile...)

Mario : Voilà, c'est la fin des vacances. Les livres se sont accumulés, les mangas aussi, les concours sont presque finis, la tranquillité pareil... Aaaaaaaaaah ! (long soupir à pierre fendre)
Cécile : Oui, enfin, les vacances, tu dois plus très bien savoir ce que c'est toi !
Mario : Ben, pourquoi tu dis ça ?
Cécile : Parce que logiquement, les vacances introduisent une rupture entre deux périodes de travail. Et comme les jours en -di tu bosses pas, et que le reste du temps tu es en RTT, je me demande quelle peut être ta définition du mot vacances...
Mario : Beuh...


(Bruit métallique, puis de verre brisé. La voix de Victor au loin)

Victor :
Par les moustaches de Balzac ! C'est quoi encore ce truc ?
Clément : Je dirai du verre brisé, étant donné qu'il y en a peu, cela doit provenir d'une montre. Vu que ton poignet semble accroché à cette espèce de bande noire plaquée contre le mur, j'ajouterai que c'est le verre de ta nouvelle Rolex et que tu vas piquer une crise.
Victor :
...
Nicolas : C'est rageant, hein... Que veux-tu dire quand il a raison ?
Victor : ££ *%*ù^ 1##@14
Clément : Voilà, il nous fait son petit rototo de colère noire et il ira faire sa sieste...



Mario : Ah : Vous avez découvert la nouvelle étagère ? C'est mon ami Swen Krauss qui l'a réalisée. Il n'a pas osé me donner le prix, mais j'imagine qu'elle doit coûter très cher, étant donné qu'il n'en a réalisé que deux ou trois modèles... Elle se nomme Magnetique, ça devrait vous en dire un peu plus sur comment elle fonctionne !
Nicolas : Ouais... ça a l'air pratique. On peut donc coller tout ce qui est en métal dessus ? Genre boîtes d'épinards, conserves diverses, etc. ?
Mario : Sot que tu es... C'est pour mettre des rangements ! Comme ça, ça nous fait une étagère tout à la fois modulable et design. C'est très attachant comme objet.


Victor : (toujours suspendu à la plaque métallique) Et pour s'en débarrasser, même quand on y est très attaché ?
Clément : J'imagine qu'il suffit de lire le prix sur le bon de commande...
Mario : Euh... J'ai une course à faire...
Clément : ... qui est de 1700 € et quelques. Mais ma conversion est peut-être mauvaise : combien ça fait 2150 $ ?
Nicolas : Ah, oui... tout de même... En laissant le bracelet accroché, Victor, tu devrais pouvoir rattraper Mario.
Cécile : C'est fou qu'on puisse se détacher des objets, comme ça.
Clément : T'es trop matérialiste, Cécile...

Sources : , , ,

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com