Zone 51 > Inénarrable > Actualité

Autoédition : Books on Demand s'ouvre à l'ebook

Pour 99 €, une version ebook de tout livre destiné à l'impression... sans trop de détails

Par Clement Solym,Le lundi 14 mars 2011 à 11:42:10 - 2 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

La société BoD propose son service d'autoédition sur sept pays d'Europe, avec un catalogue de 250.000 titres disponibles et plus de trois millions de livres qui ont été imprimés au cours de l'année 2010.

À l'occasion du Salon du livre de Paris, la société BoD va lancer désormais un service qui n'a plus rien à voir avec l'impression, mais permettra aux auteurs de proposer une offre numérique pour son ouvrage. Moritz Hagenmüller, directeur général de BoD : « Le marché du livre numérique en France commence à prendre de l'ampleur. En proposant leurs livres en version imprimée et électronique, les auteurs élargissent leur cible de lecteurs et augmentent leurs chances de vente. »


Une nouveauté pour les auteurs, effectivement, mais il faudra attendre l'annonce officielle durant le Salon du livre pour savoir comment les ebooks seront commercialisés - et surtout, si un accompagnement de l'auteur sera mis en place pour qu'il puisse commercialiser des fichiers ePub, lisibles sur le plus grand nombre d'appareils.

D'autre part, BoD laisse également en suspens, puisqu'un accord avec une « des plus grandes plateformes dédiées au livre numérique » a été signé. Pour l'heure, mystère...

À partir de 99 €, tout auteur de BoD peut désormais profiter d'une version numérique, complétant la version print...

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
ebook - impression - demande - auteurs



Réactions

Publié par silsila

 

Moi aussi, je crois fortement en l'avenir de l'auto-édition en France... car la vague a déjà fait ses preuves ailleurs au USA par exemple ! En effet, tout le monde écrit ou aimerait le faire. Le monde évolue à grande vitesse et le nombre des livres auto-édités a dépassé en 2009, le nombre de livres édités...! et si le XXIème siècle littéraire se jouait sur le web ? et si l'auto-édition était la voie la plus intéressante à long terme ? car il ne faut pas oublier que c'est une vrai démocratisation de l'écriture ! justement, des personnes qui écrivent, il y en a beaucoup...et les maisons d'éditions qui ont pignon sur rue et qui croient avoir le monopole des publications, depuis 150 ans préfèrent parfois publier des auteurs connus pour ne pas couler ! tout est basé sur le business ! Nous les petits écrivains de l'ombre, on n'a du mal encore à se faire connaître mais je crois que le XXIème siècle va marquer ce tournant, cette révolution comme cela s'est déroulée pour la musique ! les maisons d'éditions classiques peuvent très bien publier des navets, ça peut arriver car tout est relatif, tout jugement à l'instant T aussi est à relativiser ! et puisque nous discutons enfin objectivement, ..... il se peut qu'en auto-édition, il existe aussi des livres magnifiques ! Non ? d'après vous ce n'est pas possible ? Rien n'est impossible ! et puis un succès c'est tellement aléatoire, tu peux avoir du succès aujourd'hui et être oublier demain.... l'inverse est aussi vrai.... car tout évolue... rien n'est figé...Voilà ! j'ai sciemment fait le choix de me faire publier par thebookedition.com... pour le moment c'est le plus avantageux et très moderne : C'est écologique (les livres ne sont publiés qu'à la commande), pas de contraintes d'achat (il n'y a pas de stockage de livres, ni d'obligation d'achat pour l'auteur), et intéressant (tu peux avoir jusqu'à 20 à 25 pour 100 du prix de vente au lieu de 1 à 3 pour 100 chez les éditeurs classiques). par ailleurs, le livre devient visible et accessible via le net.... et cela permet de faire une diffusion qui dépasse les frontières....
Je crois foncièrement en l'avenir de l'auto-édition en France ! le seul problème c'est que les gens ne sont pas tous encore prêts et synchronisés pour acheter les choses via le web ! Moi je préfère largement l'auto-édition et ne compte pas changer d'avis ! j'incite même tous ceux qui écrivent à se renseigner et à se faire connaître...Je crois que les lecteurs humanistes et ouverts savent où se situent les vrais talents ! L'auto-édition est la voie royale ! Elle présente de nombreux avantages

Écrit le 25/03/2011 à 08:50

Répondre | Alerter

Publié par kasmevade

 

! J'ai publié mes deux livres : un roman autobiographique intitulé Année 2043 : Autopsie D'une Mémoire et une monographie culturelle et historique de l'espace insulaire de Nosy-Bé intitulé Nosy-Bé : Âme malgache, C?ur français chez the bookedition et j'en suis même très ravi et satisfait par leur efficacité et leur honnêteté. J'incite fortement tous ceux qui écrivent à mettre en avant leur talent et utiliser l'auto-édition qui j'y crois fortement sera le futur et le XXIème siècle des livres... le XXIème siècle en Littérature se jouera sur le WEB et non dans les rayons des librairies et les livres ne seront plus le monopole d'un échantillon de critiques littéraires ...Le XXIème siècle sera celui du succès de l'auto-édition et des écrivains libres et indépendants ! J'ai un exemple à donner à ceux qui haïssent les auteurs et surtout les petits auteurs qui essayent de garder leurs indépendances d'esprit et d'écriture. Au XVIIème siècle, Colbert, Lully et Louis XIV se sont tous acharnés sur la Fontaine et ils se sont tous trompés ! Car par la suite l'auteur des fables a été immortalisé par l'École de la République 2 siècles plus tard ! J'essaye en tant qu'auteur moi aussi de me faire connaître dans la jungle des publications. C'est vrai que Internet reste un bon moyen moderne pour le faire car la preuve c'est que ce soit en bien ou en mal, le livre fait parler de lui ! Nos livres, nous les petits qui sommes encore à l'ombre, nous les avions écrits avec passion, avec imagination et patience...je comprends que cela puisse irriter quelques criticaillons... d'ailleurs je ne sais pas pourquoi..ça irrite.....;je suis conscient qu'un écrivain n'est pas ou n'a pas été tellement reconnu de son vivant...La vrai reconnaissance vient souvent à titre posthume?..Nous connaissons les cas de Stendhal qui avait dit qu'il ne sera connu qu'à partir de 1935 , de Victor Hugo qui a dû essuyé les critiques poignantes d'un Sainte-Beuve (qui au passage était l?amant aussi de sa femme Adèle !), Honoré de Balzac qui a avait ses détracteurs au XIXème siècle ou la Fontaine au XVIIème siècle qui n?avait pour résumer la situation que le soutien des femmes et du peuple et qui était mal aimé du roi de France et du ministre Colbert, ou encore Musset dont le pièces de théâtre n?ont été reconnues qu?après?, parmi les peintres aussi nous pouvons donner des exemples comme Van Gogh ou Monnet, Cézanne, Courbet et Manet..et bien d'autres encore qui ont lutté à contre-courant, et dont les talents n'ont été reconnus justement qu'à titre posthume par des générations qui ont eu un regard plus objectif, Tout est tellement aléatoire ! Tout est tellement relatif ! Et aucune vérité n?est universelle ! La grande révolution littéraire est en marche à travers l'indépendance retrouvée des auteurs et des écrivains ! Les temps changent et les consciences évoluent ! Vive l'auto-édition libre !
Le XVIème siècle était celui de l?humanisme, le XVIIème siècle celui de la dramaturgie, le XVIIIème siècle celui de la Liberté, le triomphe de la raison et de la philosophie, le XIXème, celui des romans et de la poésie, le XXème celui du progrès exponentiel, le XXIème siècle sera celui de l?autoédition, de la liberté et l?indépendance des écrivains?

Écrit le 03/04/2011 à 17:27

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Voyage au bout du livre #1 : L'éditeur, passeur professionnel

Voyage au bout d'une livre, c'est le titre de l'une des rubriques que je propose désormais sur la plateforme Les...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com