Zone 51 > Inénarrable > Actualité

Le bibliothécaire nomade et pacifiste arpente les rues de New York

Avec sa maison de livres sur le dos

Par Nicolas Gary,Le mercredi 12 décembre 2012 à 09:18:17 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Un groupe de joyeux malades s'échine à collecter des livres usagés, dans le cadre d'un projet utopique et humaniste intéressant. Un projet organisé autour de la figure de Toma Sik, un anarcho-pacifiste hongro-israélien, socialiste utopique, antisioniste, citoyen du monde et végétalien, assure le groupe baptisé Pacifist Library. 

 

 

 

 

Les membres du groupe se sont associés à la bibliothèque publique Queens Borough, pour mener à bien sa mission. Cette bibliothèque ambulante qu'ils portent chacun sur le dos, est constituée de matériaux recyclés, et ses transporteurs se déplacent dans les rues pour créer des espaces d'échanges et de partage, autour des livres, dans tous les endroits possibles.

 

L'une des actions fut cette année d'imprimer et de donner des traductions du livre de Gene Sharp, évoquant la dictature et la démocratie. 

 

Nathaniel Katz et Valentina Curandi, à l'origine de cette idée expliquent que si la plupart des bibliothèques sont des espaces clos et bien définis, la circulation s'opère depuis l'établissement où se rendent les personnes. Et avec le numérique, d'autres outils de prêt existent. Mais la bibliothèque, son principe, ne s'arrête pas là. À l'occasion d'un voyage au Guatemala, les deux avaient découvert un bus qui servait tout à la fois au transport des personnes, et à celui de livres, dispersés d'un village à un autre. 

 

L'espace de la bibliothèque était alors redéfini, et le livre partagé dans un moins grand contexte de solitude. Pour porter les livres sur le dos, la Pacifist Library repose sur une architecture en aluminium, avec des tuyaux en PVC et un peu de tissu. Accompagnée d'un thermos de thé à la menthe, un tabouret voire une natte de paille, pour pouvoir s'installer et créer un contexte propice à l'échange... 

 

Plus d'informations, à cette adresse.

Sources : MPHBooks , Waging on violence

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Écrire en funambule : « Le Jour du grand orage », 36ème nouvelle du Projet Bradbury

Je l'ai dit plus d'une fois : le Projet Bradbury est aussi l'occasion pour moi d'expérimenter et, à mesure...

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date ou...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com