Zone 51 > Inénarrable > Actualité

Un artiste puise l'inspiration dans des couvertures de romance

Ce n'est pas que c'est moche, vraiment, juste dur à comprendre...

Par Cecile Mazin,Le mardi 22 mars 2011 à 14:44:34 - 2 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

La romance option eau de rose, chez Mills & Boon, on en trouve quelques tomes. Et c'est dans cette collection d'ouvrages tout à fait recommandables que l'artiste Alex Holder a puisé pour une série de pastels... inspirés des couvertures de plusieurs titres.

Ne jugez pas sur la couverture, certes. Cependant, rien n'obligeait ce brave type à prolonger le kitch de ces livres, pour leur donner une nouvelle vie, sous la forme de tableaux. Vraiment rien.


Oh, ce n'est pas que ça manque de réalisme, ni que ce soit mal fait, au contraire. Mais vraiment, la démarche de copie et de reproduction de ces couvertures particulièrement niaises reste assez incompréhensible. Mais après tout, pourquoi pas ?


En tout cas, au marketing, Oliver Rhodes, est particulièrement satisfait de ce type de promotion. Et de se réjouir plutôt de ce que les couvertures emblématiques de Mills & Boon continuent d'inspirer le milieu de l'art.

La nouvelle collection, Riva, s'inspire directement des couvertures de livres sortis durant les années 60, et qui reflétaient bien les modes et styles de l'époque... (via Guardian)

Eh oui...

Le reste des oeuvres est à découvrir sur le site de l'artiste.

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
couvertures - romance - tableaux - eau



Réactions

Publié par Paumadou

 

Un maîtrise technique du pastel "classique". Comme dirait ma grand-mère quand elle n'aime pas : "Il y a beaucoup de travail !"
Mais la maîtrise technique sans fond, ni innovation n'a aucun intérêt. En tout cas d'un point de vue artistique. Ok, c'est un autoportrait avec son copain, et après ?
Pour utiliser le pastel régulièrement, je trouve affligeant d'en réduire l'aspect à ce que tout le monde imagine du "pastel" : image surannée, effet flou, coloris "pastels"... mais c'est mon avis personnel.
Cette initiative n'a rien d'artistique, c'est juste un moyen de faire parler de soi (et ça marche, c'est au moins le troisième blog que je vois en parler). Copier pour copier sans juger, ni donner un avis, sans prendre position, ce n'est pas de l'art, juste de la technique. Un bonne maîtrise technique, sans prise de risque d'ailleurs puisqu'elle colle parfaitement à l'image du pastel que le public s'en fait. Sans intérêt.

Écrit le 22/03/2011 à 15:06

Répondre | Alerter

Publié par Paumadou

 

Rectification : ce sont des photos sur fond de décors grossièrement peint et d'une pauvreté technique visible. Même pas du vrai pastel (en fait, le terme pastel fait juste référence aux coloris des couvertures des bouquins). Donc vraiment aucun intérêt, surtout de le vendre comme une inspiration autour de la journée (des droits, ils l'ont oublié) de la femme. C'est pire que sans intérêt, c'est affligeant !

Écrit le 22/03/2011 à 17:23

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com