Zone 51 > Insolite > Actualité

A Toronto, une lettre mystérieuse ressurgit

Une lettre attribuée à Jorge Luis Borges reposait depuis 1978 dans un livre de la bibliothèque Agincourt de Toronto.

Par Fanny Pradier,Le lundi 20 février 2012 à 11:55:20 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

C'est en tournant les pages de La République de Platon qu'un bibliothécaire de Toronto, Louis Choquette, est tombé sur un bout de papier, écrit en espagnol, agrémenté d'un petit dessin, et dont la signature l'a immédiatement intrigué.

 

Après s'être rapidement fait traduire le texte, il s'est rendu compte qu'il avait là une note de remerciement probablement rédigée par Jorge Luis Borges. Il y est écrit : « Merci infiniment pour votre accueil chaleureux et votre réception. Je vous souhaite un grand succès avec votre bibliothèque et sa merveilleuse collection de livres ». Il termine par « Meilleures salutations », et signe.  

 

Borges, © 

 

 

Le bibliothécaire est sous le choc : « Il se trouve que je suis un grand fan ». Il a en effet reconnu une signature reproduite dans un ouvrage de Borges qu'il possède chez lui.

 

Une authentification débattue

 

Un mystère persiste cependant : la lettre date du 14 juin 1978. Or il n'existe aucune trace d'un passage de Borges à Toronto à cette date.

 

Maria Figueredo, professeure de littérature spécialisée dans l'Amérique latine, estime elle aussi que la signature est authentique. Mais elle ne comprend pas pourquoi Borges aurait été sur place sans se signaler. Elle ajoute que si la lettre est bien de Borges, il est plus que probable qu'il l'ait dictée à quelqu'un d'autre puis signée, étant aveugle à cette époque.

 

Comment la lettre se serait-elle retrouvée dans ce livre de la collection ? Une question encore irrésolue, sachant que Borges a visité Toronto en 1968 (où il a donné un cours à l'université) et Ottawa en 1983. Si cela paraît incompréhensible, l'hypothèse d'un faux n'est pas encore écartée, n'en déplaise aux amateurs de Borges, de trésors et de mystères.

 

La situation deviendrait presque une mode, puisqu'en octobre 2010, c'est un ploème inédit de Borges qui avait été retrouvé à la bibliothèque de Buenos Aires. 

En préparant l'exposition Borges, livres et lectures, leur est tombé dans les mains un texte présent dans un livre de 400 pages. Le livre en question est un ouvrage du théologien Christian Walch, théologien allemand. Sur ce poème, daté du 11 décembre 1923, on retrouve manifestement la graphie typique de l'écrivain, décédé à Genève le 14 juin 1986, une « découverte la plus importante » depuis des années, confient les deux chercheurs. (voir notre actualitté

Sources : Quill and Quire , Toronto Public Library , The Star

Pour approfondir

Mots clés :
Jorge Luis Borges - lettre - Toronto -



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com