Le monde de l'édition > International > Actualité

Comment les femmes devinrent lectrices : histoire d'alphabétisation

Femme au roman, page au tournant

Par Julien Helmlinger,Le mardi 16 octobre 2012 à 18:13:16 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Tandis que les irakiennes assistaient ce 30 septembre à la campagne Lecture pour tous qui se tenait à Bagdad, en occident les femmes n'étaient pas en reste de l'actualité littéraire. Cette semaine, une américaine âgé de 26 ans a obtenu 3,5 millions de dollars pour écrire un livre de conseils pour jeunes filles, tandis qu'une demoiselle de 16 ans à peine vient de signer un contrat avec Penguin pour une publication future de ses fantasmes inspirés par un boys band irlandais. Et pendant ce temps, la plume du New Yorker Joan Acocella présentait, dans les pages du magazine, le livre The Woman Reader de l'auteure Belinda Jack.

 

 

L'ouvrage de Belinda Jack, The Woman Reader, s'attache à retracer l'histoires de l'alphabétisation des femmes. Les relations entre gent féminine, éducation et lecture y sont observées sous toutes leurs coutures.

 

Au cours de l'Antiquité seule une élite, hommes et femmes confondus, était en mesure de s'adonner à la lecture. Et lorsque la littérature commença à prendre son essor à travers l'occident chrétien, les femmes, elles, ont été reléguées aux tâches ménagères.

 

Ce ne fut ensuite qu'à partir de la révolution littéraire post-Gutemberg, voir plus tard encore, que l'alphabétisation s'est véritablement généralisée chez les femmes. Elles constituèrent finalement une part significative du lectorat lors de l'avênement du roman au XIXe siècle.

 

Aujourd'hui, les préjugés ne sont pas encore tous enterrés. Certains critiques continuent de se méfier des livres écrits par les femmes, dénonçant leurs penchants dangereux pour l'eau de rose et autres risques de contagion hystérique. Entre les lignes, c'est surtout de l'émancipation de la femme dont ces mâles ont tenté de se préserver.

 

Quoi qu'il en soit, de cette histoire marquante de l'alphabétisation il resulte qu'hommes et femmes continuent d'adopter des habitudes de lecture différenciées.

 

Sources : Slate , The New-Yorker , The Upcoming

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com