Le monde de l'édition > International > Actualité

Domaine public : Tapis rouge pour James Joyce

L'entrée tant attendue de cette année 2012

Par Nicolas Gary,Le lundi 02 janvier 2012 à 11:31:23 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

C'est une année de luxe pour les lecteurs anglophones, puisque désormais, la législation sur le droit d'auteur ne concerne plus les oeuvres de James Joyce. Ce dernier et désormais gratuitement disponible pour les citoyens européens, depuis hier, dimanche 1er janvier.

 

Nous sommes en effet parvenus au terme des 70 années après la mort de l'auteur né à Dublin en 1882, et il n'est donc plus nécessaire de solliciter l'éditeur, ni de payer de droits aux ayants droit pour utiliser les oeuvres du romancier.

 

Tout au long de l'année, l'Irlande a décidé d'organiser une série d'évènements littéraires centrés sur l'écrivain, pour célébrer cette grande nouvelle. 

 

À cette occasion, les habitants de Dulbin sont invités, dans le cadre de la manifestation One City, One Book, à se replonger dans le livre Dubliners, de Joyce, pour redécouvrir le portrait qu'il avait tiré de ses compatriotes. Entre autres hommages, plusieurs adaptations théâtrales sont également prévues. 

 

Avec ce livre, ce sont les grands ouvrages A Portrait of the Artist as a Young Man, Ulysses mais également Finnegans Wake, qui entrent dans le domaine public... en version anglaise, évidemment. 

 

 

Cependant, d'autres problèmes demeurent. En effet, certains manuscrits de Joyce, reproduits en 1979, ont été publiés, et d'autres restent encore inédits. La bibliothèque nationale d'Irlande qui est la principale détentrice de ces textes est ainsi au centre de questions futures.

 

C'est en effet elle qui dispose de la plus grande collection de manuscrits inédits et originaux de Joyce à travers le monde, et leur position juridique reste incertaine. Un sénateur connu pour son affection joycienne, David Norris, avait déposé une motion à la Chambre pour que le Seanad Eireann, le Sénat irlandais, se prononce sur le sujet. Pour l'heure, aucune réponse n'a cependant été apportée. 

 

En outre, Stephen Joyce, petit-fils de l'écrivain, s'est toujours montré particulièrement jaloux du travail de son grand-père, poussant la protection des oeuvres dans ses ultimes retranchements. 

 

Les version numériques et légales des oeuvres de Joyce ne devraient donc plus tarder à voir le jour sur la toile.

 

Reste que Joyce ne sera pas le seul auteur à être entré dans le domaine public pour cette année 2012. On compte également le philosophe Henri Bergson et l'écrivaine Virginia Woolf

 

Joyce a été publié en France aux éditions Gallimard et Gallimard Jeunesse. Parmi ses grandes fans, assez insoupçonnée, on retrouvait notamment Marylin Monroe. L'éditeur des mémoires de l'actice livrait ainsi quelques détails : « On retrouve, dans ses textes très personnels, James Joyce, qu'elle avait découvert à vingt-six ans, en interprétant des extraits du mythique monologue de Molly. Elle admirait également Samuel Beckett, aux succès naissants, alors qu'elle fréquentait l'Actor's Studio, à son arrivée à New York. Plus surprenante encore, sa fascination pour le barde Walt Whitman, le fondateur de la poésie américaine moderne. » 

 

Crédit photo 

Sources : Irish Times , The Journal

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Mon nom est Dieu, Pia Petersen

Présentation de l'éditeur : Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et [...]

La tête sous l'eau

Le corps, une fois dans l'eau et en profondeur, remonte toujours à la surface. Il est comme une bouée, un ballon : il [...]

Index des articles parus sur les ensablés depuis 2011 – réouverture du blogue fin août

Chers lecteurs, voici les vacances et l'occasion de lire, découvrir ou redécouvrir des auteurs oubliés. Vous trouverez [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com