Le monde de l'édition > International > Actualité

Dragon Lords, premier roman écrit dans le cloud avec Google Docs

Silvia Hartmann, auteure 3.0 ?

Par Clément Solym,Le lundi 17 décembre 2012 à 12:02:19 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Durant près d'un mois, Silvia Hartmann a travaillé en interaction avec plus de 13.000 personnes pour rédiger un ouvrage, dans le cadre du Naked Writer Project. Écrit intégralement en ligne, et consulté en direct par les internautes, à même d'intervenir à tout moment, le livre est désormais bouclé. Avec un titre : Dragon Lords. Il prend également le titre de premier ouvrage écrit dans le nuage...

 

En s'appuyant sur les outils collaboratifs de Google Docs, la romancière proposait de mettre à nu le processus créatif de l'écriture, avec dans l'idée de « repousser les limites de la relation auteur/lecteur ». Et d'ajouter début septembre, avant que l'aventure ne commence : « Ce sera incroyable d'écrire, en sachant que les gens vont voir chacun de mes mots, paragraphes et chapitres, chaque retour en arrière que je vais faire. » 

 

 

précédent

image

image

suivant

 

 

Avec une séance de 90 minutes d'écriture quotidiennes, l'auteure s'est astreinte à un fameux exercice, où les commentaires et autres interventions des internautes s'affichaient en temps réels, directement dans le manuscrit. À mesure que l'écriture avançait, et avec elle, la lecture simultanée, des modifications apparaissaient, et le texte évoluait littéralement. 

 

Les participants n'avaient qu'une seule obligation, parler anglais. Et depuis le Brésil, la Russie, les États-Unis ou encore l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni, tous se sont mis en tête de prendre part à l'aventure. Qui s'est achevée et sera présentée le 19 décembre, en partenariat avec Google UK. Tous les participants recevront une version du livre dédicacée.

 

Le lancement se fera dans les locaux de Google UK, entre 10 et 11h et sera retransmis via Google+ Hangouts, permettant un système de chat vidéo, à travers le cloud. Une conférence de presse qui reste dans l'esprit d'un web avec la tête dans les nuages. « C'est un peu un rêve devenu réalité. Effrayant - et passionnant », assure l'auteure.

 

Stephen Rosenthal, de Google UK, assure, dans un communiqué : « Dragon Lords a été écrit avec l'aide de milliers de contributeurs à travers les cinq continents, travaillant tous sur la même page, au même moment, et nous sommes ravis d'accueillir le lancement officiel de ce livre. »

 

L'histoire ne dit pas tout à fait comment les droits d'auteurs seront gérés pour cette publication  collective, ni dans quelle mesure seront crédités les différents intervenants. Le livre peut être en partie retrouvé à cette adresse, de même que la version papier, à acheter. 

 

La version numérique sera commercialisée pour sa part sur toutes les plateformes actuelles.

 

Une expérience qui rappellera celles des exercices d'écriture dirigés par François Bon, en juillet 2011 - avec un peu d'avance donc sur Silvia, mais toujours en s'appuyant sur Google Docs. Il ne s'agissait cette fois pas de suivre le travail d'un auteur, mais de prendre part à l'écriture réellement collective d'un texte. « Nous avons eu jusqu'à 48 personnes simultanément connectées, durant les 50 minutes qu'a duré l'exercice. Tous sur une seule et même page, avec un seul texte, qui s'écrit, se reprend, se modifie. L'objet qui en résulte, c'est un truc franchement bizarre », expliquait-il à ActuaLitté.

 

 

Pour approfondir



Réactions

Publié par tcrouzet

 

Une petite réaction:
http://blog.tcrouzet.com/2012/12/17/cloudnovel/

Écrit le 17/12/2012 à 22:02

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Les écrivains et leurs lecteurs

  Je viens de lire deux ouvrages très différents qui mettent cependant en scène tous les deux des écrivains et des [...]

Surfing, Jim Heimann

Présentation de l'éditeur : Apportez une touche d'adrénaline à votre quotidien. Avec le calendrier perpétuel [...]

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

pub

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com