Le monde de l'édition > International > Actualité

Jack Kerouac, une histoire de mer, sortie des flots

Depuis des années, on redécouvre presque tout Kerouac

Par Nicolas Gary,Le dimanche 27 novembre 2011 à 11:23:43 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

La sortie prochaine du premier roman de Kerouac, The Sea is My Brother, devrait donner à l'écrivain le titre d'auteur le plus prolifique, à titre posthume. Depuis sa mort, en 1969, il a alors 47 ans, on compte avec peine le nombre de textes qui ont été découverts, redécouverts, et ainsi publiés. 

 

Pourtant, ce nouveau livre, The Sea is My Brother, est porteur d'espoirs. L'histoire est celle d'un jeune marin marchand, entre 42 et 43. Une histoire assez légère, qui reprend des écrits de jeunesse, et notamment des échanges et extraits de correspondance entre Kerouac et son ami d'enfance, celui qui deviendra son beau-frère, Sebastian Sampas. 

 

 

Dans le roman, les deux personnages, un vieux marin, Wesley Martin et un professeur de l'université de Columbia Bill Everhart, envisagent u départ pour ke Groenland, transportant des armes et toute une cargaison. C'est un voyage que Kerouac lui-même a entrepris. Pourtant, il n'aura passé que huit jours dans la marine : assez toutefois pour lui donner l'inspiration de ce texte.


Une histoire de révolte sur les mers

 

Avec une intrigue minimaliste, de l'avis de tous, c'est l'immaturité de Kerouac écrivain qui apparaît. Mais les spécialistes se frottent les mains. On y retrouve bien toutes les caractéristiques de Kerouac, et le roman affiche la couleur. Après tout, Kerouac avait 20 ans quand il écrivit ce texte. 

 

Ces 158 pages n'auraient d'ailleurs, pas été publiées de nos jours, estiment certains critiques, si le texte n'avait pas été signé de Kerouac. C'est un brouillon d'idées, et de style, mais on perçoit déjà la plume et le futur...


Une simple « révolte d'un homme contre la société telle qu'elle est, avec ses inégalités, les frustrations et les angoisses qu'elle inflige », expliquait Kerouac lui-même. 

 

La réelle valeur de cet ouvrage réside dans ce que l'on découvre de l'auteur. Il n'aura pas toujours été ce prince de la Beats Generation ; c'est tout une évolution qui a commencé avec ce premier texte, avant d'atteindre la maturité de l'homme que l'on connaît mieux. 


Retrouvé en février 2009, The Sea is My Brother raconte une quête pour échapper à la société, en s'enfuyant vers les océans. Il se brisera contre une terrible et « horrible solitude », comme le rapporte le Guardian.

Cette publication s'inscrit également dans un renouveau de plusieurs travaux d'auteurs de cette époque, comme ce fut le cas avec la parution l'an passé de And The Hippos Were Boiled In Their Tanks, une collaboration farfelue et autobiographique de Kerouac avec William Burroughs, datant de 1945. 


 

Tout Kerouac, sur Comparonet

Sources : The Independent , BBC News

Pour approfondir

Mots clés :
Jack Krouac - roman - inédit - perdu



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Voyage au bout du livre #1 : L'éditeur, passeur professionnel

Voyage au bout d'une livre, c'est le titre de l'une des rubriques que je propose désormais sur la plateforme Les...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com