Le monde de l'édition > International > Actualité

Le marché de l'ebook a un fort taux de croissance en Russie

Na zdorovie !

Par Antoine Oury,Le mercredi 14 mars 2012 à 00:19:24 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

L'ebook est de mieux en mieux accueilli par les Russes, qui disposent d'une offre de readers plutôt solide (voir notre actualitté). S'il représente pour l'instant moins de 1 % des ventes totales de livres, une étude réalisée par RBK Research estime qu'il pourrait atteindre au maximum 30 % d'ici 2015.

 

Comparés à l'autre côté de la planète, les chiffres de l'ebook en Russie sont encore balbutiants : estimé à 2,2 millions $, le marché est encore moins assuré que celui des États-Unis, qui a atteint le milliard. Mais il pourrait enfler très vite : après un bond de 250 % en 2010, son taux de croissance reste extrêmement dynamique.

 

La durée des trajets effectués chaque matin par les travailleurs russes serait l'une des causes d'un engouement pour la lecture sur écran, soutenu et entretenu par une baisse des prix de 30 % en deux ans. Pocketbook, le fabricant le plus prisé par les lecteurs, a vendu environ 400 000 machines pendant l'année 2011, soit le double de l'année précédente.

 

Le PocketBook Touch

 

« Tandis que le prix du livre papier a pratiquement doublé en trois ans, celui des ebooks a fini par être trois fois moins cher. Parfois, ils valent même un cinquième du prix papier ! » explique Serguei Anuryev, le créateur de LitRes, une librairie numérique en ligne qui détient près de 70 % des droits sur les ebooks russes.

 

Un quasi-monopole qui lui a permis d'imposer, en douceur, son contrôle sur le site pirate Epubbooks.ru, qui distribuait gratuitement des livres numériques « à des fins de familiarisation ». Grâce à un accord, les livres d'Epubbooks.ru dont les droits sont détenus par LitRes redirigent le visiteur vers... l'offre légale de LitRes. Ce n'est pas magnifique ? D'autant plus que certains estiment au pays du froid que l'offre pirate représente cinq fois en volume l'offre légale.

 

Quant aux lectures de l'autre côté de l'Oural, elles témoignent de la conversion à l'économie de marché consommée : c'est la biographie de Steve Jobs, par Walter Isaacson qui figurait en première place des ventes sur LitRes en 2010. Au vu de l'actualité de ses derniers mois, que l'ouvrage de Konstantin Voronkov sur le blogueur dissident Alexei Navalny lui ait volé la vedette n'étonnera personne.

Sources : The Moscow Times , The Teleread , Digital Book World

Pour approfondir

Mots clés :
Russie - ebook - reader - croissance



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Une Biblioboite ? Avec quoi dedans ?

Grace à ma Biblioboite, je suis e-Bibliothécaire ambulant maintenant ! Avoir une Biblioboite c'est bien… mais s'il...

Facebook, une vraie fausse bonne idée pour les auteurs indépendants

Les auteurs — et en particulier les auteurs indépendants — ont du pain sur la planche. S'ils souhaitent être lus, ils...

Nous étions une histoire, Olivia Elkaim

J'ai dit sur My Boox tout le bien que j'ai pensé du roman d'Olivia Elkaim (Stock, février 2014, 256 pages,...

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com