Le monde de l'édition > International > Actualité

Mise à jour de Wikipedia : pour rendre justice aux pionnières de la science

Vers la parité encyclopédique

Par Julien Helmlinger,Le lundi 24 septembre 2012 à 14:09:11 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Elles sont plusieurs représentantes de la gent féminine à s'être hissées parmi les grands noms de la science moderne. Seulement, à moins de travailler dans le milieu universitaire, on n'entend guère parler de ces pionnières. Comme l'univers macho des contributeurs à l'encyclopédie en ligne ne semble pas faire exception, la Royal Society organise un massif "edit-a-thon" afin de rendre justice à ces femmes oubliées. Le but de l'opération : rehausser le profil de ces scientifiques négligées, directement sur la plateforme Wikipedia.

 

 

Le corps scientifique, fondé en 1660, a établi une liste de femmes jugées méritantes d'un meilleur référencement sur le site internet. Les bénévoles sont invités à parcourir les archives de la société d'information, dans l'optique d'améliorer le contenu de l'encyclopédie Wikipedia. L'évènement devra permettre aux internautes du monde entier d'en apprendre davantage sur le travail de ces grandes dames.

 

Les femmes dans la science, atelier-évènement Wikipedia, sera suivi par des débats et aura lieu le 19 octobre à partir de 14h30. Une séance est organisée à Londres, mais les bénévoles qui ne pourront y assister sur place sont invités à contribuer via internet. Uta Frith, professeure en développement cognitif au sein de l'UCL et membre de la Royal Society, animera la table ronde.

 

Le rendez-vous coïncide avec des célébrations annuelles du travail d'Ada Lovelace, qui a travaillé avec l'ingénieur Charles Babbage sur sa machine analytique au début du 19e siècle. Cette invention, considérée comme précurseur des ordinateurs modernes, a été conçue mais jamais fabriquée si l'on excepte son prototype inachevé.

 

Parmi les scientifiques pressenties, on retrouve notamment dans la liste : Dame Kathleen Lonsdale qui a découvert la structure chimique du benzène, ou encore Elsie Widdowson qui a supervisé l'introduction de suppléments de vitamines aux aliments de rationnement au cours de la Seconde Guerre mondiale ...

 

Uta Frith, concernée par la visibilité de ces pionnières, a déclaré : « L'idée de Wikipedia a fait vibrer une corde sensible en moi parce que j'ai entendu, il y a environ un an, que le contributeur typique de Wikipedia était un homme. Ça a véritablement commencé à faire tinter la sonnette d'alarme car on ne pense pas - qui fait tout ce travail ? [...] Pouvez-vous me citer dans la minute une pognée de noms de femmes impliquées dans la recherche technologique ? [...] Si vous ne pouvez les trouver facilement dans un lieu comme Wikipedia, vous ne saurez rien à propos d'elles. Vous penserez qu'elles ne sont pas importantes. »

Sources : BBC News , The Independent

Pour approfondir

Mots clés :
Wikipedia - Royal Society - Femmes - Science



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com