Le monde de l'édition > International > Actualité

Palmarès des auteurs francophones les plus lus en 2012

Joël Dicker et Françoise Héritier en tête de leurs catégories

Le vendredi 01 mars 2013 à 11:31:58 - 5 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

L'AFP a relayé les résultats du palmarès Express-RTL-Tite Live, au sujet des auteurs francophones les plus lus au cours de l'année passée. Le jeune écrivain suisse Joël Dicker, avec son second roman La Vérité sur l'affaire Harry Quebert, ainsi que l'anthropologue Françoise Héritier, auteure de l'essai Le Sel de la vie : lettre à un ami, se retrouveraient sur les premières marches du podium dans leurs catégories respectives.

 

 

Bibliothèque Saint-Sever

zigazou76, (CC BY2.0)

 

Du côté des romans

 

Ecoulé à près de 500.000 exemplaires, le deuxième roman de Joël Dicker, 27 ans, édité par De Fallois/L'Age d'Homme, s'est vu récompensé par les lauriers du Grand Prix de l'Académie française ainsi que du Goncourt des lycéens.

 

On retrouve à la seconde position un autre lauréat des prix littéraires, Jérôme Ferrari, primé du Goncourt avec Le sermon sur la chute de Rome, publié par Actes Sud. Il est lui-même suivi par Grégoire Delacourt et son livre La liste de mes envies, paru aux éditions Lattès.

 

Aux quatrième et cinquième places du classement, on retrouve Guillaume Musso et Marc Lévy, avec leurs ouvrages respectifs 7 ans après, publié chez XO, et Si c'était à refaire paru chez Robert Laffont.

 

 

Catégorie essais et documents

 

Françoise Héritier, ayant publié chez Odile Jacob Le Sel de la vie : lettre à un ami, essai sur les petits bonheurs de l'existence, qui a remporté le Prix du Livre Optimiste 2012, et qui succède à Claude Lévi-Strauss au Collège de France, s'est placée en tête de liste.

 

Le psychiatre et neurologue Boris Cyrulnik arrive en seconde position avec son ouvrage autobiographique publié également chez Odile Jacob, et intitulé Sauve-toi, la vie t'appelle.

 

A la troisième place on retrouve le psychiatre Christophe André, avec le titre Méditer jour après jour paru aux éditions L'Iconoclaste. Il est talonné par Raymond Domenech, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France de foot, fait son entrée remarquée dans le registre du règlement de compte footballistique avec Tout seul, publié chez Flammarion.

 

Enfin, la cinquième marche est attribuée au livre Les Strauss-Kahn, paru aux éditions Albin Michel, écrit par le duo de journalistes formé par Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin, et qui s'intéresse aux déboires médiatico-judiciaires de l'ancien patron du FMI.

 

Pour approfondir

photo Helmlinger Julien

   

Journaliste ActuaLitté. Padawan de l'information, en passe de devenir Jedi.

 

Mots clés :
Palmarès - Auteurs francophones - Bestsellers - 'Express-RTL-Tite Live



Réactions

Publié par Julien

 

Le succès commercial comme étalon des qualités.

Et le fait de trouver en tête cinq romans qui vont du banal au médiocre n'y changera rien.

Je gagne de l'argent donc je suis...un grand écrivain !

Écrit le 02/03/2013 à 06:35

Répondre | Alerter

Publié par Alain

 

Preuve s'il en était que la littérature aujourd'hui est dans une impasse marchande, "La Vérité sur l'affaire Harry Quebert", le plus lu - le plus boosté, marketé, matraqué par les critiques - est celui qui n'a aucun style. Comme Levy, comme Musso, comme Grangé...Ce n'est pas moi qui ai dit qu'un roman c'est avant tout un style, mais Céline, pour ne citer que lui...Et d'ailleurs, il suffit de lire déjà Villon pour voir combien c'est juste...

Écrit le 02/03/2013 à 10:15

Répondre | Alerter

Publié par Alain

en réponse à Julien  

Il faut pointer l'immense responsabilités des critiques, des prescripteurs qui encensent ce genre de non-ouvrage - ou plutôt de roman de gare étiré - comme ils se demandent gravement aujourd'hui si le livre de Iacub racontant ses mois à coucher avec un porc est un chef-d'oeuvre. Il faudrait un jour juger ce genre d'individu méprisable que bien sûr le Marché reconduit sans cesse d'une émission à l'autre comme animateur, ou organisateur.

Écrit le 02/03/2013 à 10:19

Répondre | Alerter

Publié par Elieshev

 

La preuve que l'édition se porte bien mais que les vrais auteurs, eux, s'ils ne sont pas de jeunes premiers à la Dicker (roman policier banal et ennuyeux à souhait) ou les maîtresses de vieux politicien, ne peuvent exister dans le paysage médiatique. Avec ces méthodes ridicules de marketing, on brade l'imaginaire et le talent. Depuis une vingtaine d'années, ils abattent si bien la littérature !!! Et les prix littéraires les premiers ! Bon dans tout ça, il y a quand même un peu de raison avec Ferrari et Actes sud. Mais une si faible poussée de raison !

Écrit le 02/03/2013 à 11:12

Répondre | Alerter

Publié par Marie-Odile

 

Que l'on trouve dans ce palmarès Jérôme Ferrari et les éditions Acte-Sud ne m'étonne pas, plus, me satisfait.
Je ne me prononcerai pas sur les "documentaires", je suis toujours déçue par le style journalistique, à quelques exceptions près.
A mon sens il faut relativiser l'action des "critiques"; libre à chacun de les suivre ou pas.On peut être étonné par une oeuvre maltraitée par la critique, et l'inverse.
Vive la lecture, vive la littérature!

Écrit le 03/03/2013 à 09:35

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Mon nom est Dieu, Pia Petersen

Présentation de l'éditeur : Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et [...]

La tête sous l'eau

Le corps, une fois dans l'eau et en profondeur, remonte toujours à la surface. Il est comme une bouée, un ballon : il [...]

Index des articles parus sur les ensablés depuis 2011 – réouverture du blogue fin août

Chers lecteurs, voici les vacances et l'occasion de lire, découvrir ou redécouvrir des auteurs oubliés. Vous trouverez [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com