Le monde de l'édition > International > Actualité

Quand l'industrie du livre fait la course à la technologie

entre engouement et frustration

Le vendredi 05 avril 2013 à 12:52:31 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Dans le contexte de mutation de l'industrie du livre, les structures éditoriales font face à bien des défis. Mais la lutte pour se maintenir à jour avec les dernières technologies constitue sans doute l'un des enjeux majeurs pour les acteurs du marché. Les nouvelles idées pour développer les contenus, assurer leur marketing, leur distribution et autres, sont désormais autant de sources de créations de start-up que de mutations au sein des maisons établies. Pour les professionnels, l'ère du numérique peut susciter l'engouement quand ce n'est pas la frustration.

 

 

 

  

Les dernières technologies conduisent de nouveaux acteurs à faire leur apparition dans l'industrie, forts de leurs caractères innovants, tandis qu'elles obligent ceux déjà établis à se remettre sans cesse à jour, sous peine de finir dépassés. Sont ainsi concernés par les mutations du marché autant les produits en eux-mêmes que la façon de les vendre et de les fournir au client.

 

Cette semaine par exemple dans le monde de l'édition, la société Flipick a notamment lancé une nouvelle mouture de son outil de production de livres numériques, Sumbola a mis en orbite une nouvelle plate-forme sociale de lecture, tandis que YUDU a sorti de nouvelles fonctionnalités à son outil de conversion de manuels scolaires. 

 

Et au-delà des innovations majeures de produit, de marketing et de distribution, les mises à jour technologiques se multiplient également en ce qui concerne d'autres sphères de l'activité des éditeurs, plus discrètes, comme la simple gestion du courrier, le stockage des produits...

 

Et la course commence sur les bancs de l'école

 

Face à ce phénomène, aux États-Unis, le Conseil des affaires académiques vient d'approuver de nouveaux cours s'intéressant aux tendances technologiques dans les médias, et notamment numériques, dans le but d'acclimater les étudiants à des industries en constante évolution.

 

Selon le professeur de technologie Gabriel Grant, les Print Industries of America ont recommandé aux établissements d'enseignement de proposer davantage de formations axées sur l'édition numérique. Des cours qui mettraient l'accent sur la création d'applications, comme les livres et les magazines dématérialisés pour les lecteurs mobiles et autres appareils connectés.

 

L'objectif, permettre aux futurs professionnels d'enquêter, de créer, de publier et de partager des technologies spécifiques aux industries et notamment celle de l'édition.

Sources : Digital Book World , Daily Eastern News

Pour approfondir

photo Helmlinger Julien

   

Journaliste ActuaLitté. Padawan de l'information, en passe de devenir Jedi.

 

Mots clés :
Industrie du livre - Edition numérique - Technologie - Innovation



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com