Le monde de l'édition > International > Actualité

Twitterature : 25 nouvelles d'auteurs en 140 caractères

Benacquista, Pivot, Tremblay, Jardin, Vonarburg et d'autres !

Le jeudi 07 février 2013 à 10:06:00 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Il a été imaginé à Montréal, au Québec, par le journaliste Fabien Deglise du journal Le Devoir qui a demandé à 25 auteurs québécois, français et marocains de se prêter à un exercice contraignant: rédiger une nouvelle en 140 caractères. Ces 140 caractères, ce sont les contraintes imposées par Twitter, aujourd'hui largement reconnues. Mais est-il possible pour des romanciers de se limiter à si peu, pour réaliser un texte ?

 

 


 

 

Ce sont 25 auteurs qui ont décidé de relever le défi lancé par Fabien Deglise, des auteurs « d'ici et d'ailleurs », qui se sont prêtés à la modernité de l'exercice, « imaginer une nouvelle littéraire dans un format de 140 caractères, pas un de plus, espaces compris ». 

 

Si certaines ont été réalisées en très peu de temps, d'autres « ont nécessité plusieurs jours de réflexion ». Deux auteurs ont triché en dépassant la limite imposée, certains ont même tenté de mettre un titre en plus... 

 

Dans tous les cas, ces textes initialement publiés dans les pages du Devoir, sont désormais proposés dans un recueil numérique, commercialisé depuis le site du journal, ainsi que dans l'iBookstore, gratuitement

 

Dans sa préface, Fabien Deglise rend justice à la complexité pour les auteurs, et raconte :

 

Face à 140 caractères, il y a eu des auteurs confiants, rapides, perplexes, étonnés, curieux ou troublés... Il y a eu la formation d'un club très sélect de ceux qui ont eu l'audace d'un titre —! ils sont quatre : Bernard Pivot, Elisabeth Vonarburg, Patrick Senécal et Monique Proulx.
Il y a eu les perdus, les retardataires, les impressionnistes, les maîtres du coup de poing, les minutieux aussi, comme Tonino Benacquista qui a revisité sa nouvelle trois heures après l'avoir envoyée en se justifiant : « L'exercice étant de haute précision, je préfère cette version ». Il avait transformé un « alligator » en « caïman ». 

Au final, il y a surtout 25 histoires plus que courtes qui cherchent à coller de près à la modernité, à ses nouveaux formats, à ses modes et à ses lubies. Ces récits explorent en 25 chapitres les contours et les frontières d'une littérature aujourd'hui en mouvement. À l'image de la condition humaine qui la nourrit, la façonne et l'anime, forcément.

 

Ils n'étaient pas 300, juste 25, à avoir tenté l'aventure :

 

Alexandre Jardin, Michel Tremblay, Perrine Leblanc, Fanny Britt, Tonino Benacquista, Louis Hamelin, Kim Thúy, Patrick Senécal, Stéphane Bourguignon, Olga Duhamel-Noyer, Élisabeth Vonarburg, Samuel Archibald, Nicolas Dickner, Monique Proulx, Fabien Cloutier, David Homel, Patrick Nicol, India Desjardins, Fred Pellerin, Nadine Bismuth, Yann Martel, Tahar Ben Jelloun, Jacques Godbout, Bernard Pivot et Catherine Mavrikakis 

 

 

Pour approfondir

photo Gary Nicolas

   

Directeur de la publication de ActuaLitté. Homme de la situation.

 

Mots clés :
nouvelles - auteurs - 140 caractères - Twitter



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Qui a peur du grand méchant loup ? « Chrono », 50ème nouvelle du Projet Bradbury

Le temps file : déjà le 50ème texte. D'ordinaire, chaque palier en dizaine est une source de satisfaction, mais à deux [...]

Le Paris me des kids, Marcella & Pépée

Présentation de l'éditeur : La Tour Eiffel dans tous ses états comme vous ne l'avez jamais vue. Couleurs pop et [...]

Mon nom est Dieu, Pia Petersen

Présentation de l'éditeur : Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com