Le monde de l'édition > Justice > Actualité

Cherche Midi contre Banon : la conciliation échoue aux Prud'hommes

Rendez-vous en 2012

Par Nicolas Gary,Le mercredi 26 octobre 2011 à 16:22:32 - 13 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

La journaliste et auteure Tristane Banon avait lancé une belle offensive contre l'éditeur Le Cherche Midi, dans un entretien accordé à l'Express. Elle y expliquait en somme que Dominique Strauss-Kahn avait fait pression sur la maison, pour qu'elle se sépare de Tristane Banon. Un couac...


« Tristane Banon a été 'auteur-contributrice' pour le Cherche Midi éditeur (en 2009). Si nos conventions ont soudainement été rompues, c'est à son initiative et en dépit de nos relances. Il semble en effet que Tristane Banon ait décidé de ne plus mener à terme les quelques projets qui lui avaient été confiés » avait répondu Philippe Héraclès, PDG de la maison, ne cachant pas sa stupeur devant de telles déclarations. (voir notre actualitté

 

Pour Banon, la version est assez différente :

À plusieurs reprises, je me suis retrouvée blacklistée, sans comprendre. Je travaillais dans un endroit et, du jour au lendemain, tout se passait mal. Un exemple : j'étais directrice de collection au Cherche Midi depuis l'été 2009. Tout se passait bien jusqu'au mois de septembre 2010, où tout d'un coup le patron, Philippe Héraclès, me dit que je travaille mal, etc. Je n'ai pas compris.

 

Le différend prud'homal qui opposait les deux parties devait avoir lieu ce 25 octobre, avec une audience de conciliation, qui comme prévu n'a pas aboutie.

 

La prochaine audience se tiendra donc en mars prochain, avant un jugement en juin 2012, a expliqué un responsable du Cherche Midi à l'AFP.

 

Des dates qui sont encore incertaines, mais qui mettront un nouveau terme à la présence de DSK dans la vie de Banon, après que le Parquet de Paris a classé sans suite la plainte déposée contre l'ancien patron du FMI pour tentative de viol le 13 octobre dernier.

 

Le Parquet avait reconnu la tentative d'agression, sans cependant donner suite, et Tristane Banon elle-même avait décidé de ne pas se constituer partie civile moins d'une semaine plus tard.

Pour approfondir



Réactions

Publié par colactu

 

Oui, cela existe le "patron", très satisfait de ses employés, dans le privé comme dans l'administration, mais qui un beau matin décide l'inverse et n'est brusquement plus satisfait. Dans la nuit ou la veille ou le week-end il a tout simplement croisé un ange déchu devenu tout aussi brusquement le Démon, qui a pris le dessus et l'a embobiné!!!

Écrit le 27/10/2011 à 14:54

Répondre | Alerter

Publié par Cantor

 

Le harcèlement moral cela existe, et des démons tels les pervers narcissique, aussi. Mais vous n'en avez pas (encore) rencontré dans votre petite vie, et vous vous imaginez que cela n'est pas possible. DSK est un pervers, pas seulement sexuel. C'est un homme dangereux, sans aucun états d'âme. Il a réduit à néant la forte personnalité de Mme Sinclair, à présent totalement soumise. Ce sont des gens très dangereux. Banon dit vrai, elle a été très probablemet blacklistée suite à des pressions de cet être, plus tout à fait humain.
Ignorant ce ce genre d'agissement? OK, mais alors taisez-vous...

Écrit le 27/10/2011 à 23:30

Répondre | Alerter

Publié par claire

en réponse à Cantor  

Dsk a détruit Ségolène, il lui a bien savonné la planche, elle n'était pas une mauvaise candidate à l'époque, il a tout fait pour la faire perdre. Ensuite Martine, ne sera jamais aux élections, grâce à qui ???
pourquoi avoir révélé sur un ton nonchalant un pacte, personne ne lui demandait rien sur ce sujet, il était sensé présenté ses excuses....
pour lui, les femmes sont des objets, qu'il consomme de gré ou de force, qu'il jette comme un kleenex. Ouvrez les yeux, ce n'est pas qu'un pervers sexuel, un pervers tout court. Regardez ce qu'un devenu Anne Sinclair, un portefeuille sur pattes, pensez vous qu'il serait encore avec elle, sans sa fortune ???

Écrit le 28/10/2011 à 14:04

Répondre | Alerter

Publié par Adrienne

 

DSK fantasme numéro un des pôv'gens qu'ont rien d'autre dans leur vie grise, bouc émissaire bien facile. Support de toutes ces haines putrides ... C'est môôôôôôôche, si moche, trop moche.
;-(

Écrit le 28/10/2011 à 20:49

Répondre | Alerter

Publié par Cantor

en réponse à Adrienne  

Non, pas un fantasme Madame, juste la réalité très morbide de certains hommes de pouvoir.. Faut-il se taire face à leurs agissements? Rejoindre la cohorte des brebis consentantes et complaisantes?
Je vous rappelle qu'il s'agissait d'un présidentiable.

Les politiques ont des comptes à nous rendre, et si nous nous aperçevons OBJECTIVEMENT ET FACTUELLEMENT que leur comportement est à risque, il faut le dénoncer. OK ?

Je ne peux pas supporter de voir une femme intelligente telle TB se faire lyncher par les hyènes...C'est plutôt là que se trouvent la vilénie, la noirceur et l'envie, ne trouvez vous pas ? Rappellez-vous JF Khahn et son "troussage de domestique"...regardez toute cette clique aux intérêt liés défendre leur copain. Toujours pas envie de vomir ?
La prochaine foi donnez de véritables arguments, et pas "ad personam " de préférence, là c'était un peu déplacé...

Écrit le 29/10/2011 à 11:18

Répondre | Alerter

Publié par DESIMAGIN

en réponse à Adrienne  

En réponse à Adrienne
Je suis, par le fait du hasard, né biologiquement homme sous le mandat de Vincent Auriol.
Et depuis, je n'arrête pas de constater que le principal frein à l'évolution de la cause féminine, est du à l'attitude d'écervelées et de branquignoles comme vous.............
Que par exemple, ne soit pas un viol lorsqu'un homme vous met la main au cul et que vous y trouviez du plaisir, ne doit pas faire oublier que pour la plupart des femmes, c'est une agression insupportable!
Demandez à votre mère, votre sœur, votre fille ou vos copines......

Écrit le 29/10/2011 à 21:32

Répondre | Alerter

Publié par Adrienne

 

@cantor et desimangin : Je réitère : "DSK fantasme numéro un des pôv'gens qu'ont rien d'autre dans leur vie grise, bouc émissaire bien facile. Support de toutes ces haines putrides ... C'est môôôôôôôche, si moche, trop moche.
;-( "

Écrit le 30/10/2011 à 04:08

Répondre | Alerter

Publié par Adrienne

 

Vous ne savez rien et ne vous appuyez que sur des suppositions, des on-dit et des ragots. Et surtout, vous qui êtes des hommes, cessez de parler au nom des femmes.
C'est une vilaine habitude contre laquelle les féministes se sont à raison toujours élevées. N'est-il pas ?

Écrit le 30/10/2011 à 09:51

Répondre | Alerter

Publié par yucatan

 

Je n'ai pas du tout la même approche que celle de Tristane. Etant dans le domaine de l'édition en tant qu'auteur, je sais qu'elle n'était pas directrice de collection dans cette maison d'édition, mais pigiste c'est à dire indépendante et non salariée, ce que Ph. Héracles, le patron du Cherche Midi, appelle auteur- contributrice.
Pendant un certain temps on ne lui donnait moins de boulot et surtout on la critiquait pour son travail. Apprenant que DSK allait éditer un ouvrage dans la maison où elle travaillait, elle a cru que les remarques désagréables venaient de lui. Elle a décidé de quitter la société. Mal lui en a pris, car le critiqueur de son travail n'était pas DSK.

Écrit le 01/11/2011 à 15:25

Répondre | Alerter

Publié par Notwiadomy

 

Qui êtes-vous, “Yucatan”, pour savoir tout ça ? On ne vous prénomme pas “Arash”, par hasard ?…

Écrit le 04/07/2012 à 00:34

Répondre | Alerter

Publié par Notwiadomy

 

Ah ! les crevures… vous êtes “pré-modérés”… c'est pour ça que je préfère “Twitter”… Libre, jusqu'à ce que mon compte soit supprimé, sous pression de la bien-pensance. (En admettant que mes banalités là-bas ressortissent à la “dissidence”… laquelle, de nos jours, démarre à… on ne trouve même plus le curseur !)

Écrit le 04/07/2012 à 00:39

Répondre | Alerter

Publié par Notwiadomy

en réponse à Notwiadomy  

Ah ! mais oui, mais non !… Qu'est-ce que je vous ai fait-il ? si vous ne censurez pas mes commentaires, je n'ai plus de raison de vivre (et de pester contre cette vie, les crevures, les fumiers, les salauds, bref : les autres mais pas Moi)… JE VEUX être traité “Ici & Maintenant” comme partout ailleurs, sur les autres blogs : pré-censuré, now-censuré, post-censuré !

Bon, alors, ce jugement de la Belle contre l'affreux Arash, prononcé théoriquement en juin, personne ne sait rien-t-il ? Elle-même, Tristane Banon, est muette sur sa page “FaceBook” – elle doit cuver son vidage des “Afranchis”, cette m*rde de “France-Inter”.

Peut-être attend-on les instructions du nouveau gouvernement, piloté par quelqu'un qui n'a jamais entendu parler d'elle : la preuve, il ne se souvient de rien, puisqu'il ne la connaît pas. CQFD.

*commentaire modéré*

Écrit le 04/07/2012 à 12:15

Répondre | Alerter

Publié par Notwiadomy

en réponse à Notwiadomy  

Vous eussiez dû “modérer” “Af*ranchis” !

Écrit le 04/07/2012 à 13:05

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Écrire en funambule : « Le Jour du grand orage », 36ème nouvelle du Projet Bradbury

Je l'ai dit plus d'une fois : le Projet Bradbury est aussi l'occasion pour moi d'expérimenter et, à mesure...

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date ou...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com