Le monde de l'édition > Justice > Actualité

Financement abusif : Greg Mortenson écope d'une petite amende

La promotion d'un livre, avec budget illimité ?

Par Clément Solym,Le vendredi 06 avril 2012 à 09:34:21 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Greg Mortenson, auteur de Three Cups of Tea, avait connu un important succès pour son livre. Racontant son aventure à Korphe, il avait réussi à glisser quelques anecdotes, dont un enlèvement... fictif. Et les villageois accusés s'étaient défendus, dénonçant les mensonges de l'auteur, fomentés « pour vendre son livre » !

 

C'est que ses histoires de varappe avaient rapporté au Central Asia Institute des donations nombreuses... mais abusivement utilisées, puisque Greg Mortenson s'en serait servi pour assurer la promotion de son ouvrage. Un effet d'entraînement boule de neige qui lui vaut aujourd'hui un procès. (voir notre actualitté)

 

Trois tasses de thé

en librairie

L'État du Montana avait ouvert l'enquête en avril 2011, mettant en cause les dirigeants de l'association CAI et Greg Mortenson, après que les aventures de l'auteur ont été mises en cause. Entre autres indélicatesses, rapporte Steve Bullock, procureur général du Montana, le fait que le CAI ait dépensé plus de 4 millions $ en 2006 pour acheter des exemplaires de Three Cups of Tea. 


Et il fallait s'y attendre, une autre plainte a été déposée en mai 2011, en recours collectif, par Jean Price et Michele Reinhart, deux acheteurs du livre et généreux donateurs qui accusent Mortenson, non seulement de détourner les fonds de son organisme, mais qui plus est, d'utiliser son livre pour répandre mensonges et inventions de toutes pièces dans le simple but d'inciter les lecteurs à faire des dons.

 

En outre, le CAI avait financé des déplacements de l'auteur, et l'ensemble des dépenses s'élève à 4,9 millions $. La mission d'alphabétisation au Pakistan et en Afghanistan est assez éloignée. Mais quand on se souvient que même le président Obama s'était fendu d'un don de 100.000 $ pour l'association, difficile de ne pas se poser de questions. 

 

« Les efforts humanitaires de Greg Mortenson et du CAI sont impressionnants et même leurs détracteurs admettraient que, ensemble, ils ont accompli une fantastique formation continue au Pakistan et en Afghanistan », souligne cependant le procureur général. (via Guardian)

 

Mais pour autant, les problèmes que pose le financement des voyages et de la publication du livre de Mortenson n'en sont pas moins réels. « Lorsque les organismes caritatifs reçoivent des dons à des fins précises, il est essentiel que les dépenses soient faites comme il se doit, faute de quoi, la confiance du public est érodée, et difficile à rétablir », conclut le procureur. 

 

À ce titre, l'auteur va devoir payer un million de dollars de pénalités pour avoir abusivement profité des largesses de l'institut. Qui est finalement reconnu coupable d'avoir abusivement financé et promouvoir les promotions du livre...

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com