Le monde de l'édition > Justice > Actualité

Même moins cher, 70 % des gens ne veulent pas du Kindle

Et gratuit ? Pareil ? Mince alors...

Par Clément S.,Le samedi 28 juin 2008 à 13:45:30 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Le cabinet Piper Jaffray & Co vient de conclure une étude menée sur 344 utilisateurs afin de déterminer le potentiel commercial du Kindle d'Amazon. Ces personnes, venues de différents pays ont répondu à un questionnaire sur Internet. Les éléments qui en ressortent intéresseront à plus d'un titre.

Car 71 % des personnes interrogées n'envisagent pas du tout l'achat d'une tablette de lecture. Hmm... À ce chiffre, ajoutons que 71 % autres n'achèteraient pas de lecteur même si l'on ôtait le facteur prix de l'équation. En clair, personne n'en veut, même s'ils coûtaient moins cher. Et même pour beaucoup moins cher, ils n'en veulent pas. Une information quelque peu contraire aux chiffres avancés par Amazon, concernant l'enthousiasme des lecteurs vis-à-vis des ebooks...

Et pourquoi, je vous prie ?

Les principales raisons mises en avant sont que la lecture avec ces objets n'a rien à voir avec la lecture d'un imprimé, et que le manque confort fait obstacle. On avance également les prix tant des contenus que du contenant ou encore une méconnaissance du sujet, mais surtout, tout le monde préfère emprunter un livre à des amis ou en bibliothèque.

Ainsi, l'étude conclut qu'Amazon a un énorme boulot de communication à réaliser, pour pointer les avantages de son Kindle et de la lecture numérique. De même, si le prix de l'objet en fait le moins cher du commerce, reste qu'il est tout de même trop élevé et freine par là même l'investissement. Une adoption massive ne serait possible qu'à condition de réduire considérablement les tarifs, tant du lecteur que des livres.

Enfin, Piper ajoute que si le Kindle est un avantage pour Amazon, le contenu n'est pas encore à la hauteur, et n'a pas atteint la masse critique pour exploser.

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
Kindle - achat - intérêt - confort



Réactions

Publié par Matthieu

 

Les journalistes d'actua litte devraient s'intéresser à l'abandon de la médiathèque de Rouen. Bel exemple de gabegie financière, quand les élus règlent leurs comptes politiques plutôt que de penser à la culture, au développement de la lecture publique.

Écrit le 01/07/2008 à 23:17

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Écrire en funambule : « Le Jour du grand orage », 36ème nouvelle du Projet Bradbury

Je l'ai dit plus d'une fois : le Projet Bradbury est aussi l'occasion pour moi d'expérimenter et, à mesure...

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date ou...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com