Lecture numérique > Législation > Actualité

Hadopi : Dix internautes multi-récidivistes en attente

Alors, juge ou pas juge ?

Par Nicolas Gary,Le dimanche 03 juillet 2011 à 10:10:46 - 26 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Ils sont dix à avoir joué et avoir perdu. Contre la haute autorité, finalement, on ne peut que tenter sa chance trois fois. Au terme desquelles, c'est direction la vraie sanction.

Il reviendra à la Commission de protection des droits (CPD), de décider si oui ou non les 10 récidivistes de l'hadopi, qui ont passé les trois phases de la riposte graduée, se retrouveront ou non devant le parquet. Ces dix internautes ont été pris la main dans le pot à donuts à plusieurs reprises, alors qu'ils partageaient joyeusement, sur des réseaux peer-to-peer.

Et la société Trident Media Guard les a pris en flagrant délit au moins par trois fois.


Cependant, la transmission au parquet n'a rien d'obligatoire : « La Commission de protection des droits s'est rendu compte que des fichiers illégaux téléchargés il y a des années devenaient disponibles au partage, dès qu'on lance un logiciel de Peer to Peer. Or, la plupart des gens pris en troisième "réitération" l'ont été dans ces conditions, parce qu'ils proposaient sans le savoir un fichier dont ils n'avaient pas les droits », précise en effet la CPD.

Si l'affaire passe devant le juge, ils en seront quittes pour une suspension de ligne et 1500 € d'amende. Pourtant, ce sera là toute la problématique d'Hadopi même qui pourrait alors advenir, puisqu'elle permettrait une contestation à grande échelle de son principe. (voir Numerama)

Pour mémoire, l'exercice de pédagogie de l'Hadopi a également envahi les salles... d'examen, puisque l'on avait découvert qu'au cours de l'épreuve de brevet, en histoire géographie, et éducation civique, c'est un document expliquant la lutte contre le piratage sur internet qui avait été donné aux élèves. (via ZDNet)

Reste encore à savoir qui défend réellement l'Hadopi, mais la question demeure, créateur, ou une certaine vision de la création - notamment dans le domaine du livre numérique.

Pour approfondir

Mots clés :
hadopi - pirater - internet - juge



Réactions

Publié par vincent

 

Ils sont que 10 a avoir joué 0_o? je dirais des millions.

Écrit le 03/07/2011 à 13:18

Répondre | Alerter

Publié par kevin

 

Il ont jouer mais très loin d'avoir perdu ! C'est maintenant que l'on va voir la crédibilité des preuves (ip ?), et de l'efficacité de la lois.

Écrit le 03/07/2011 à 13:46

Répondre | Alerter

Publié par cramol

 

Rien n'est clair ici...
http://debord-encore.blogspot.com/2011/02/magouilles-paris.html

Écrit le 03/07/2011 à 14:58

Répondre | Alerter

Publié par Toto

 

Crédibilité des ip : gag ! On peut facilement prouver quels sites et fichiers ont été partagés ! Au 3e avertissement on devrait saisir le matos et vérifier les fichiers pour mettre les gens face à leur responsabilité !

Écrit le 03/07/2011 à 15:39

Répondre | Alerter

Publié par toaster

 

Partager un site? Qu'entends-tu par là?
Pour ce qui est de la crédibilité des IP, je rejoins Kevin, le terme technique est "Ip spoofing", ce qui permet d'usurper l'IP d'une autre machine, et vraiment pas dur à mettre en oeuvre... Donc oui, j'attends moi aussi de connaitre le résultat! ;) Je suis spécialisé dans la sécurité informatique, et franchement, c'est hors de bon sens, y' a t-il eu de vrais techniciens pour regarder tout les aspects de ce plan anti-piratage... ?

Écrit le 03/07/2011 à 16:12

Répondre | Alerter

Publié par Alain

 

@Moi penard
Peux-tu la prochaine fois, télécharger un dictionnaire?

Écrit le 03/07/2011 à 16:17

Répondre | Alerter

Publié par Fred

 

Whaou quelle performance , de grosses campagnes publicitaires , un gros budget pour finalement piéger 10 internautes ! Quelle efficacité . Et avant quand les gens utilisaient des k7 audio et qu'ils enregistraient les titres à la radio c'était du piratage ?? Bien je réponds oui et combien l'ont fait ? Beaucoup Beaucoup et l'industrie de la musique ne s'en plaignait pas !
Faut arrêter de nous baratiner avec des inepties , et faire peur aux gens . Gouvernement faites la guerre aux prix et non aux idéalistes !

Écrit le 03/07/2011 à 16:18

Répondre | Alerter

Publié par PicardJeanLuc

 

YPREDATOR

Écrit le 03/07/2011 à 16:23

Répondre | Alerter

Publié par html

 

@Toto : t'es vraiment cave, admettons que mon voisin me pique ma connexion wifi, c'est mon IP qui va être flashée. "On peut facilement prouver quels sites et fichiers ont été partagés" Ah ouais ?

Écrit le 03/07/2011 à 16:44

Répondre | Alerter

Publié par Pol75

 

@Fred si si les majors ont fait la guerre à la K7 au début, justement parce que cela permettait de faire des copies privées. Maintenant que l'on paye une taxe sur les copies privées, je télécharge sans remords puisque je paye... cqfd.

Écrit le 03/07/2011 à 16:46

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com