Le monde de l'édition > Les maisons > Actualité

Première biographie de Jeremy Lin, nouvelle idole de la NBA

Célèbre en quelques semaines, un ebook d'écrit en quelques jours.

Par Nathalie Gentaz,Le mercredi 22 février 2012 à 12:12:44 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Vook vient de publier un livre numérique sur la star montante du basketball : Jeremy Lin, parti comme joueur ordinaire des Knicks pour devenir l'idole de la NBA, dans une ascension fulgurante. Linsanity : The Improbable Rose of Jeremy Lin  retrace l'histoire atypique de ce joueur hors-pair encore méconnu il y a quelques semaines.

 

Fils d'immigrés Taïwanais, avec un diplôme tristement inutile de Harvard en poche, Jeremy Lin, âgé seulement de 23 ans, s'est imposé en une poignée de matchs comme l'un des meilleurs joueurs de basketball du moment. Et depuis, les médias ne parlent plus que de lui, d'outre-Atlantique jusqu'en Asie.

  

 

Ainsi, Linsanity : The Improbable Rose of Jeremy Lin s'impose comme le premier livre sur le joueur, sans doute le premier d'une longue suite d'ouvrages.

 

Il a demandé 72 heures de travail d'écriture à son auteur, le romancier et journaliste sportif Alan Goldsher, ainsi que 36 heures de mise en page numérique pour former l'ebook, qui sera finalement en boutique moins de 24 heures plus tard, chez Amazon, Barnes & Nobles, iTunes et Kobo, informe Digital Book World.

 

Le livre, de 15.000 mots, est en vente depuis hier au prix de 1,99 $, un « prix promotionnel » selon Jason Allen Ashlock, le président de l'agence Movable Type Management qui représente Alan Goldsher.

 

« Nous sommes en discussion avec différentes parties sur des accords de licences sur certaines images et vidéos qui figureront dans la version enrichie », a précisé Ashlock, alors que l'ebook ne possède pas d'images ou autre multimédia, mis à part celle de la couverture.

 

Un sujet qui représente un bon investissement alors que le joueur semble promis à une belle carrière au sein de la NBA. 

 

 

Pour approfondir



Réactions

Publié par Le Souverain Poncif

 

Le joueur n'est pas promis à un brillant avenir, le soufflé va retomber très vite, il a su profité de l'absence de Carmello Anthony et Amare Stoudamire mais avec le retour des bouffeurs de ballons (sans parler de l'arrivée de JR Smith et Baron Davis) il va devoir se contenter de les regarder dribbler des heures en attendant une hypothétique passe.
La NBA en a trop fait sur lui, cela s'explique par son origine ethnique et par l'obsession de la Ligue à vouloir s'ouvrir au marché asiatique. Ils n'ont pas de regrets à avoir à mon avis s'il échoue, son intégrisme religieux catholique était rédhibitoire de toute façon vis à vis des fans chinois.

Écrit le 22/02/2012 à 15:48

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date ou...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com