Le monde de l'édition > Les maisons > Actualité

Christophe Ono-dit-Biot, Birmane : de l’abandon au retour

La grande révolution du Low Cost en aviation, c’est que vous en venez à découvrir des pays qui n’existaient pas avant. Après, faut accepter les contraintes sur place.

Par Nicolas,Le vendredi 07 décembre 2007 à 11:00:00 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Comme pour le tourisme sexuel (pas que ?) littéraire d’un certain Well Bec, Christophe a aussi « effectué de nombreux voyages et [qu’il a] mis quatre ans à l’écrire ». Et il livre l’énigme d’un pays envoûtant, où le journaliste et le touriste se côtoient.

Un pays à la frontière avec l'Inde, le Bangladesh, le Laos, la Chine et la Thaïlande, lourd de vestiges et de légendes...

On plonge dans un livre qui raconte l’émerveillement et la tyrannie. Toute une abîmée à laquelle nous vous invitons dans notre critique quasi initiatique de Birmane.

Sources : , , ,

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com