Le monde de l'édition > Les maisons > Actualité

Un nouveau livre de Rowling, c'est Dieu qui lance une suite à la Bible

Allez Luïa

Par Cécile Mazin,Le vendredi 24 février 2012 à 11:35:59 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Le monde de l'édition aurait dû s'y attendre. D'ailleurs, certains devaient s'y attendre. L'annonce d'une signature de contrat entre la maman d'Harry Potter et le groupe Hachette, par le biais de la maison Little, Brown, était assez logique. Remontons le cours des événements, et mea culpa, on n'avait rien vu venir...

 

En effet, le 25 janvier, la presse annonce avec gourmandise qu'un accord a été trouvé entre JK Rowling et son ancien agent, Christopher Little. Aucun commentaire, aucune réaction, et confidentialité totale sur le sujet. C'est que le départ n'avait pas été des plus simple. « Ce fut une décision douloureuse, surtout que Mme Rowling avait activement cherché une solution différente depuis plusieurs semaines. Toutefois, elle n'a pas été prise sans un motif réel et qui est finalement devenu incontournable. Il n'y aura pas d'autres commentaires », avait expliqué un porte-parole de l'auteure. (voir notre actualitté)  

 

Et puis, voilà deux jours, c'est l'aventure Pottermore qui était évoquée dans nos colonnes. « Nous avons décidé d'étendre encore un peu plus la période de test afin d'améliorer Pottermore avant d'en permettre l'accès à plus de monde. Cela signifie que le site ne s'ouvrira pas à de nouveaux membres dans un futur immédiat », expliquait le site, sans plus de commentaires

 

Le site interactif tant attendu, censé commercialiser les livres numériques tant attendus tout autant de l'auteur, se fait désirer... 

 

Et voilà que l'annonce tombe : « Bien que j'aie pris autant de plaisir à l'écrire, mon prochain livre sera très différent de la série des Harry Potter, qui a été publiée avec le brio que l'on sait par Bloomsbury en Angleterre et par mes autres éditeurs partout dans le monde. La liberté d'explorer de nouveaux territoires est un cadeau que je dois au succès de Harry Potter, et pour ce nouveau territoire, il m'a paru logique d'avoir un nouvel éditeur. Je suis ravie de l'avoir trouvé en Little, Brown, dont toute l'équipe est appelée à être un partenaire important dans cette nouvelle phase de ma carrière d'écrivain ». (voir notre actualitté

 

Les mésaventures entre Rowling et son agent avaient commencé en juin 2011. Et tout porte à croire que le livre adulte de l'auteure était probablement déjà prêt, mais en attente du règlement permettant sa commercialisation sans que l'ancien agent ne puisse intervenir. Christopher Little assurait de toute manière qu'il « admire l'auteure et son talent, et se révèle fier d'avoir joué son rôle tout au long de ce voyage. Cependant, il est déçu et étonné d'avoir découvert ces informations sur des nouvelles dispositions ». Mais la rupture était consommée. 

 

Sur Twitter, les réactions ont été massives : les fans ont témoigné un amour débordant pour la romancière. Cependant, on sait ce que ce type de revirement peut occasionner : lorsque Stephenie Meyer avait publié ses Âmes vagabondes, après la série Twilight, pour jeunes et moins jeunes adolescents, le succès n'avait pas vraiment suivi. Bien sûr, un film en était sorti, ou arrivera peut-être, mais la reconversion en littérature plus adulte n'avait pas provoqué l'engouement espérable...

 

Bon, dans le cas de Rowling, les ventes mondiales accumulées pour Harry Potter s'élèvent à plus de 400 millions d'exemplaires, donc le nouveau livre risque de faire son petit effet. Et surtout, ruse de Sioux, tous les enfants qui ont découvert Potter voilà une quinzaine d'années, ont aujourd'hui une quinzaine d'années de plus, et sont probablement des lecteurs d'âge adulte.

 

Ça tombe donc plutôt bien, ce petit calcul...

 

Parmi les réactions sur Twitter remarquable, on notera celle-ci, pointée par Quill and Quire

 

Does JK Rowling's new novel become the most-anticipated book of all-time? It's like god announcing a follow-up to the Bible. (via Twitter)

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Le Paris me des kids, Marcella & Pépée

Présentation de l'éditeur : La Tour Eiffel dans tous ses états comme vous ne l'avez jamais vue. Couleurs pop et [...]

Mon nom est Dieu, Pia Petersen

Présentation de l'éditeur : Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et [...]

La tête sous l'eau

Le corps, une fois dans l'eau et en profondeur, remonte toujours à la surface. Il est comme une bouée, un ballon : il [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com