Le monde de l'édition > Les maisons > Actualité

Une histoire sans mots, le roman en pictogrammes de Xu Bing

Pas la peine de faire un dessin

Le samedi 26 octobre 2013 à 12:59:22 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Les éditions Grasset vont publier d'ici deux semaines un ouvrage déroutant, de l'artiste chinois Xu Bing, Une histoire sans mots, connu dans sa version américaine sous le titre Book from the Ground: From Point-to-Point. Le livre est entièrement composé de symboles, d'émoticones, de pictogrammes, décrivant la vie d'un employé. Bienvenue dans la journée de M. Noir.

 

 


 

 

Qu'on ne s'y trompe pas : Une histoire sans mots est un roman. Contemporain, certes, et comme disait Victor Hugo, « en écho du siècle ». C'est une sorte de tragédie classique, sur 24 heures dans la journée d'un homme, jeune travailleur en col blanc dans une grande métropole. Avec une approche résolument tournée vers une universalité du langage : le dessin comme véhicule de la parole, et surtout, le recours aux smileys, ces visages jaunes composés depuis un clavier en manipulant des signes de ponctuation. 

 

Ainsi, ‘:' + ‘-' + ‘)' = :-), autrement dit, un visage qui sourit. Il faut un peu de temps pour saisir la subtilité, mais en variant les plaisirs, on parvient à comprendre cette forme de métalangage, pour arriver à en mùanier les variantes.

 

 

 

 

Mais le roman de Xu ne s'écrit pas simplement avec ces smileys : on y retrouve un personnage, symbole représentant un homme, et une multitude de logos, représentant l'activité quotidienne : une enveloppe pour l'email, des chopes pour la consommation d'alcool, des logos de restaurants rapides, d'autres représentants des chaînes de télévision, de site de vente en ligne, de services informatiques, et on en passe et on en oublie...

 

Si l'histoire ne contient pas de mots, elle se tisse au travers de références modernes, où les pictogrammes ont pris le pas sur le vocable. Et de l'avis de l'artiste lui-même : « Un analphabète peut apprécier le plaisir de cette lecture autant qu'un intellectuel le fera. » (voir China File)

 

Des différents témoignages que l'artiste a donnés, l'idée de ce livre est venue de ses longues heures d'attente dans des aéroports, et durant les vols, où les pictogrammes deviennent le langage le plus universel possible. Puis, en 2003, il découvre sur l'emballage d'un paquet de chewing-gum un message rédigé en pictogrammes : en substance, on explique au consommateur qu'après usage de sa gomme à mâcher, il est prié de la mettre dans un morceau de papier et la jeter à la poubelle. 

 

 

 

 

L'aventure pouvait commencer, et la quête de son langage universel était facilitée par l'omniprésence des pictogrammes : les signalétiques sont communes aux pays, sont reconnaissables aisément. Reste alors que le cerveau, lui, a besoin de traduire ces dessins, et se dessine une histoire écrite différemment pour chacun. 

 

Théorisons un peu : Kant dit que le beau, c'est l'universel sans concept. Le roman de Xu Bing est alors un dérivé de cette formule, ou peu s'en faut. Lui, il touche l'universel, avec des concepts-pictogrammes. Et si son récit se résume finalement à une histoire d'amour après une rencontre sur internet, entrecoupée de moments d'angoisses quant à la capacité de séduction, ou de séquences au bureau, avec de longs moments d'ennui. 

 

En somme, ce roman sans mot est d'une banalité affligeante dans son contenu, mais son contenant dérange, perturbe et finalement, invite chacun à une lecture différente : les mots s'imposent au lecteur, et finalement, on en vient à rire de cette aventure un brin pathétique. Y'a du Flaubert, dans cette affaire. 

 

Une histoire sans mots, 9,90 € sur Chapitre.com

 

Pour approfondir

photo Gary Nicolas

   

Directeur de la publication de ActuaLitté. Homme de la situation.

 

Mots clés :
Xu Bing - Une histoire sans mots - pictogrammes - emoticones



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Les écrivains et leurs lecteurs

  Je viens de lire deux ouvrages très différents qui mettent cependant en scène tous les deux des écrivains et des [...]

Surfing, Jim Heimann

Présentation de l'éditeur : Apportez une touche d'adrénaline à votre quotidien. Avec le calendrier perpétuel [...]

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com