Le monde de l'édition > Librairies > Actualité

Une librairie texane "libère" 300.000 bouquins

Freeeeedom

Par Antoine Oury,Le mardi 17 juillet 2012 à 12:26:44 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

C'est une vente aux enchères d'une ampleur rarissime. Celui qui l'a initié ne s'y est d'ailleurs pas trompé, puisqu'il l'a prénommé « Last Book Sale », comme un grand baroud d'honneur avec 300.000 ouvrages invités. Toutefois, Larry McMurtry dissipe toutes les inquiétudes : sa librairie Booked Up ne met pas la clé sous la porte, mais rend simplement leur liberté au 2/3 de son stock.


Larry McMurtry, bien accompagné, dans sa librairie Booked Up



McMurtry serait-il un propriétaire tyrannique, prompt à mettre ses ouvrages au pied du mur, et sous le porche ? Loin de là : le libraire-auteur (la « Last Book Sale » est une référence à son livre The Last Picture Show, 1966) a plutôt imaginé cette vente aux enchères comme un moyen de libérer ses pensionnaires vers des horizons exotiques.

 

McMurtry avait d'ailleurs donné les signes d'un certain désespoir, voilà quelque temps déjà, à l'occasion d'une interview, accordée à Fine Books and Collectables. « Je ne vois pas de nouvelle génération de libraires, je ne vois pas la nouvelle génération de clients. Nous n'avons pratiquement pas de clients de moins de cinquante ans. Ils nous sont fidèles, mais ils ne sont pas jeunes. Et je ne sais pas si une nouvelle génération de quelle qu'elle soit, arriver. » (voir notre actualitté)

 

« Nous pensons que la migration mondiale est saine pour les livres : les vieilles pages ont besoin de regards neufs. Hier à Lubbock, au Texas, j'ai trouvé un exemplaire de Son and Lovers dans une bibliothèque avec le tampon de ma librairie à l'intérieur » explique McMurtry.

 

La vente aux enchères, où quelques manuscrits très rares seront cédés, devrait ainsi aider 300.000 autres ouvrages à quitter le nid, les 10 et 11 août prochains.

 

Et il restera toujours 165.000 livres pour lesquels il faudra encore trouver preneurs...

Sources : Austin Chronicle , Melville House Books , Hollywood

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

Une Biblioboite ? Avec quoi dedans ?

Grace à ma Biblioboite, je suis e-Bibliothécaire ambulant maintenant ! Avoir une Biblioboite c'est bien… mais s'il...

Facebook, une vraie fausse bonne idée pour les auteurs indépendants

Les auteurs — et en particulier les auteurs indépendants — ont du pain sur la planche. S'ils souhaitent être lus, ils...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com