Patrimoine et éducation > Patrimoine > Actualité

Restaurer des manuscrits anciens endommagés par cartographie

Une virtualisation 3D permet de retrouver le document originel

Le lundi 20 janvier 2014 à 17:03:04 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

L'université de UCL vient de présenter un document et une vidéo d'explication, pour détailler la méthode inédite afin de restaurer numériquement des documents historiques gravement endommagés.  Kazim Pal et Tim Weyrich ont travaillé d'arrache-pied pour mettre en place ce qui ressemble à une cartographie de page, à qui est rendu une intégrité nouvelle. La photo ci-dessous est déjà particulièrement éloquente.

 

 

 

 

Dans une approche traditionnelle, il faudrait déployer mille trésors de patience et de soins pour parvenir à l'aplat numérique de la feuille roulée en boulet, mais la solution développée par l'UCL est particulièrement intéressante. 

 

Lorsque les documents ont été abîmés par la chaleur liée à un incendie, ou qu'ils sont soumis à des déformations complexes, avec tout ce que l'on peut imaginer, ils deviennent littéralement illisibles. Et en raison de la fragilité de la matière, les feuilles ne peuvent pas être aplaties pour assurer leur lecture. Le cadre de restauration virtuel mis en place permet de prendre en compte la déformation, pour établir une cartographie du document, et en assurer la lecture. 

 

« Nous estimons quelle est la portée des déformations », expliquent les scientifiques, en combinant différents éléments extraits informatiquement. L'algorithme mis en place effectue un maillage du document chiffonné pour arriver à reconnaître des segments de textes, en s'appuyant sur ce que le document était avant ses déformations. Restaurer sa version originelle en numérique est alors un principe de récupération de données, confrontée à des croisements d'informations. Rien de plus simple, non ? 

 

 

 

 

Toutefois, le procédé est effectivement aussi complexe qu'il en a l'air. Selon l'importance des dégâts subis, le travail est plus ou moins fastidieux. De même selon le matériau, les traitements ne seront pas les mêmes : la structure des fibres, les variations d'épaisseur ou encore des traces spécifiques (coupures, etc.) rendent le paramétrage plus difficile à industrialiser. 

 

L'adaptation humaine est donc permanente, pour parvenir à une géométrie 3D la plus efficace possible. Une vidéo, qui tarde parfois à se charger, est disponible à cette adresse.

 

« Nous adoptons une approche interactive dans laquelle une analyse automatique du parchemin est suivie d'une phase semie-automatique dans laquelle un utilisateur affine les mesures estimées de la déformation, jusqu'à ce qu'une solution satisfaisante soit trouvée », expliquent les chercheurs dans un PDF (de 43 Mo).

 

via The Great Parchment Book 

 

 

Pour approfondir

photo Solym Clément

   

Journaliste ActuaLitté média et high-tech. tête pensante et roseau flexible

 

Mots clés :
cartographie - manuscrits endommagés - algorithme - reconstitution



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Qui a peur du grand méchant loup ? « Chrono », 50ème nouvelle du Projet Bradbury

Le temps file : déjà le 50ème texte. D'ordinaire, chaque palier en dizaine est une source de satisfaction, mais à deux [...]

Le Paris me des kids, Marcella & Pépée

Présentation de l'éditeur : La Tour Eiffel dans tous ses états comme vous ne l'avez jamais vue. Couleurs pop et [...]

Mon nom est Dieu, Pia Petersen

Présentation de l'éditeur : Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com