Patrimoine et éducation > Patrimoine > Actualité

Saint-Exupéry, l'aviateur et l'écrivain dans un musée de Tarfaya

Une visite à ne pas rater.

Le mercredi 22 mai 2013 à 17:45:02 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Est-ce ce fameux désert où atterrit un avion, dont le pilote rencontra ce fameux petit garçon qui lui réclama de dessiner un mouton ? Pas vraiment, mais Tarfaya, ville située au Sud du Maroc, c'est la terre où séjourna Saint-Exupéry, durant deux années, alors qu'il était chef d'escale de l'Aéropostale. 

 

 

Antoine de Saint Exupéry

Buste d'Antoine de Saint-Exupéry

zigazou76 (CC BY 2.0)

 

 

Sadat Shaibata Mrabihrabou, qui s'occupe du musée consacré à l'écrivain explique : « C'est là qu'il a commencé à écrire des romans, sous les étoiles. » Un berceau, alors, pour l'homme dont l'oeuvre, publiée en 1943 à New York, avec 145 millions d'exemplaires vendus, et 1300 éditions, a fait le bonheur de la Terre entière.

 

L'AFP raconte que dans la ville de Tarfaya s'est donc ouvert un musée, qui parle de cette vie et des voyages en avion, à l'époque où l'acheminement du courrier, depuis Toulouse, tente de joindre les deux côtes. Sur des Bréguet 14, Saint-Ex va être engagé, et voyagera durant 18 mois. Ce sera l'occasion d'un premier livre, Courrier Sud, quelque temps avant Le Petit Prince. Mais le décor est bien là. 

 

En 2004, l'association Mémoire de l'aéropostale permettra que le musée jaillisse, pour retracer la mémoire de cette aventure, faite de machines et d'hommes. « Ce patrimoine constituait une culture orale qui risquait de disparaître avec le temps: le dernier mécanicien-gardien de Saint-Exupéry est mort il y a deux ans.C'est chez cet homme que j'ai entendu pour la première fois le nom de Saint-Ex, j'avais 5-6 ans », poursuit le responsable du musée. 

 

L'aviateur et l'écrivain occupent ici une bonne place, alors qu'en 2012, fut organisé le Festival du prince du désert, profitant de l'occasion pour sensibiliser la population à l'écologie et l'environnement. La ville aura conservé un lien étroit avec cette partie de son histoire. Après tout, « ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part », peut)on lire dans le Petit prince.

 

Aujourd'hui, le fort ainsi que la piste de Cap Juby, sont entrés dans le patrimoine mondial.

 

Ce 6 avril 2013, Le Petit Prince a fêté ses 70 ans. Un anniversaire qui n'a pas fait prendre une ride au personnage, amplement décliné depuis.

Pour approfondir

photo Mazin Cécile

   

Journaliste ActuaLitté. Dame bibliothèque et pionnière du droit des femmes dans la rédaction. Actualités générales.

 

Mots clés :
Saint Exupery - musée - petit prince - hommage



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Mon nom est Dieu, Pia Petersen

Présentation de l'éditeur : Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et [...]

La tête sous l'eau

Le corps, une fois dans l'eau et en profondeur, remonte toujours à la surface. Il est comme une bouée, un ballon : il [...]

Index des articles parus sur les ensablés depuis 2011 – réouverture du blogue fin août

Chers lecteurs, voici les vacances et l'occasion de lire, découvrir ou redécouvrir des auteurs oubliés. Vous trouverez [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com