Patrimoine et éducation > Ressources pédagogiques > Actualité

Filippetti présente son grand projet pour l'éducation artistique et culturelle

"Une exigence démocratique"

Le lundi 16 septembre 2013 à 13:34:50 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Ce lundi 16 septembre, au sein de l'auditorium du Musée du Louvre, la ministre de la Culture et de la Communication présentait son « grand projet pour l'éducation artistique et culturelle ». Une dynamique qu'Aurélie Filippetti a présentée comme une priorité de son ministère, mais aussi une véritable « exigence démocratique » notamment en faveur de la jeunesse. Une ambition collective et humaniste visant à renforcer un levier « qui donne du sens au vivre ensemble dans une société ouverte sur l'Europe et le monde ».

  

 

Musee du Louvre

edwin.11, CC BY 2.0
 

 

À travers son discours, la ministre se réjouissait que la France dispose d'une richesse artistique et culturelle exceptionnelle.  Une richesse qui comme la dynamique de création artistique doit « être mise en partage et accessible à tous, surtout aux plus jeunes ». Il s'agit selon elle de de faire en sorte que chacun puisse bâtir son propre rapport à cette culture et sa propre créativité, et ainsi faire « l'expérience de la liberté ».

 

Pour dépasser le simple stade du discours et mettre le projet en pratique, le ministère entend notamment s'appuyer sur les collectivités locales éparpillées sur le territoire, sans oublier l'outre-Mer, ainsi que sur les établissements du service public. Et ceci, tout en visant à ce que les inégalités territoriales ne s'en retrouvent accrues. De là l'importance soulignée du renforcement de l'accessibilité aux ressources de documentation numérique.

 

Un projet français, mais qui entend dépasser les frontières nationales et concourir à la construction de l'Europe par la culture. Il prévoit à ce titre la mise en place d'un cadre de coopération franco-allemand entre les régions (Drac) et autres Länder. Avec l'idée de déboucher sur un espace transfrontalier de rencontres et d'échanges entre les jeunes, et ce, autour de l'éducation artistique et culturelle. Un laboratoire de mise en réseau à l'échelle européenne.

 

Mise en pratique et mobilisation des partenaires

 

La ministre a énuméré une douzaine de décisions-clés visant à permettre la réalisation du grand projet. Parmi elles l'affectation d'au moins 10 millions d'euros de crédits aux politiques de parcours d'éducation artistique et culturelle des collectivités territoriales, d'ici 2015.

 

Mais aussi la signature d'une charte d'engagement entre les ministères concernés, une réforme du Haut conseil à l'éducation artistique et culturelle, la mise en réseaux des divers opérateurs de l'État dans le domaine, l'implication des établissements patrimoniaux, le lancement d'une université d'été annuelle en Avignon, ouverte à tous les acteurs, ou encore l'organisation d'un « automne numérique » autour des enjeux d'usage chez les jeunes...

 

En pratique, le grand projet du ministère devrait s'articuler selon les axes suivants. La mise en place des conditions d'une ambition nationale, tout d'abord, s'appuyant notamment sur les conclusions de la consultation nationale du 21 novembre 2012. Ensuite il s'agira de mobiliser toutes les forces, au rang desquelles les établissements publics et autres partenaires du ministère comme les Drac et les start-ups innovantes. Avec par exemple la mise en place d'un espace dédié au sein de l'aile Richelieu du Musée du Louvre, ou l'engagement de l'audiovisuel public afin de développer l'offre de contenu pédagogique interactif. 

 

Les technologies du numérique et l'ouverture des données publiques en ligne de mire, le grand projet entend mettre en place un portail unique, culture.fr, pour les ressources en matière d'éducation artistique et culturelle. Le ministère entend également encourager les opérateurs culturels à innover dans le cadre de la diffusion d'une offre publique de ressources culturelles de qualité. 

Pour approfondir

photo Helmlinger Julien

   

Journaliste ActuaLitté. Padawan de l'information, en passe de devenir Jedi.

 

Mots clés :
Aurélie Filippetti - Grand projet - Education artistique et culturelle - Gouvernement



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

Une Biblioboite ? Avec quoi dedans ?

Grace à ma Biblioboite, je suis e-Bibliothécaire ambulant maintenant ! Avoir une Biblioboite c'est bien… mais s'il...

Facebook, une vraie fausse bonne idée pour les auteurs indépendants

Les auteurs — et en particulier les auteurs indépendants — ont du pain sur la planche. S'ils souhaitent être lus, ils...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com