Patrimoine et éducation > Programmes officiels > Actualité

Xavier Darcos et la « scolarité obligatoire dès 3 ans »

Pour empêcher la fuite des cerveaux de notre beau pays, l'Éducation nationale invite à enfermer nos enfants au plus tôt dans les écoles.

Par Clément S.,Le jeudi 20 décembre 2007 à 18:20:34 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Le ministre de l'Éducation nationale a reçu un rapport établi par Alain Bentolila, linguiste, qui pointe le début de la scolarisation pour les enfants. En septembre dernier, le ministère avait en effet réclamé un état des lieux devant servir de base aux réformes de 2008.

Bien qu'en dessous de deux ans, il ne préconise pas l'insertion de l'enfant dans le milieu scolaire, son rapport considère qu'il faut élargir l'école obligatoire, au-delà de la tranche actuelle de 6 à 16 ans.

Non à l'école en couches culottes ?

La maternelle doit acquérir un rôle « d'école à part entière et non une école entièrement à part », souligne Alain Bentolila. Selon lui, ces classes se posent comme une alternative pour les parents, qui décident alors de confronter ou non leurs enfants au milieu scolaire. Cependant, une scolarité précoce, à deux ans, transformerait alors en « garderie » l'école maternelle.

La commission des affaires culturelles du Sénat a révélé qu'un groupe de travail allait plancher sur ce thème. Leurs conclusions seront connues cet été.

 De son côté, le SE-Unsa s'est dit « clairement en désaccord » avec le « désengagement progressif » de la scolarisation dès l'âge de deux ans que recommande le linguiste. Face à un rapport « composite, à la rigueur scientifique incertaine », le syndicat conteste surtout les « affirmations parfois péremptoires » qui « ne débouchent pas nécessairement sur des propositions concrètes ». Par ailleurs, les conclusions « ne sont pas toujours assises sur une argumentation », toujours selon le syndicat. Mais plus grave, on y constate que « le peu de connaissances des pratiques réelles des enseignants y est frappant ».

«
Un nouveau pacte entre les parents et la maternelle »

Dans ses conclusions, le rapport indique que 97 % des élèves qui sont en difficulté scolaire durant l'enfance, traîneront ce handicap au cours du collège. En tout, 15 mesures ont été soumises au ministre, qui tranchera la semaine prochaine. L'apprentissage d'un mot par jour, les rencontres individuelles (et obligatoires) avec les parents, mais également une meilleure formation des enseignants font partie dans ses propositions.

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
Darcos - Bentolila - rapoport - maternelle



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

pub

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Vers l'infini et au-delà : « Spoutnik », 49ème nouvelle du Projet Bradbury

Alors, bande de petits veinards, on est en vacances ? Pas moi ! Le Projet Bradbury se reposera quand il en aura terminé avec les [...]

Les écrivains et leurs lecteurs

  Je viens de lire deux ouvrages très différents qui mettent cependant en scène tous les deux des écrivains et des [...]

Surfing, Jim Heimann

Présentation de l'éditeur : Apportez une touche d'adrénaline à votre quotidien. Avec le calendrier perpétuel [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com