Culture, Arts et Lettres > Récompenses > Actualité

Dans le café de la jeunesse perdue, livre de l'année 2007

Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiick ! Victor, non, je t'assure qu'il n'a de commun avec ton chanteur préféré que le prénom...

Par Clément S.,Le mercredi 26 décembre 2007 à 10:10:22 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Alors qu'il doit son titre à Guy Debord (« À la moitié du chemin de la vraie vie, nous étions environnés d’une sombre mélancolie, qu’ont exprimée tant de mots railleurs et tristes, dans le café de la jeunesse perdue. ») le livre de Patrick Modiano s'avance depuis sa publication du 4 octobre dernier vers un sacre en bonne et due forme.

Et les critiques littéraires du Point ont décrété d'en remettre une couche en le récompensant du titre de meilleur livre de l'année 2007. Bon. Après tout, les fêtes et l'abus de boisson troublent l'esprit du plus raisonnable des êtres. Ne leur en tenez donc pas rigueur.

Pierre Casley enquête sur Louki, une jeune femme de 22 ans, adepte du Condé, le café de l'Odéon. Les réguliers du bar l'ont ainsi surnommée. Après tout... Il y a aussi Roland, son ancien amant, passablement narrateur. Et enfin cet étudiant des Mines, autre narrateur. Ils le sont tous un peu en somme. Dans chacun de ces personnages tirés des années 60, un morceau de Modiano est tapi.

Entre oublis et fuite, les souvenirs...

Mais pour rester sur une pointe pas trop hermétique, rappelons que Pat' a remporté en 1978 le Goncourt pour Rue des boutiques. Et en 1996 le grand Prix National de F1 des Lettres, récompensant tout ce qu'il avait pu faire jusqu'à ce jour.

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
café - jeunesse - livre 2007 - Point



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date ou...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com