Culture, Arts et Lettres > Récompenses > Actualité

Les 100 monstres de l'édition : Jeff Bezos, Rowling, Larry Page

En somme... Amazon, Pottermore, Google Books

Par Nicolas Gary,Le samedi 24 septembre 2011 à 12:26:15 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Encore et toujours lui : Jeff Bezos - à qui la rédaction vient encore d’offrir une vente de livre numérique... - a transformé en l’espace de quinze années, non seulement la vente de livre, mais également la lecture desdits bouquins.

Passant de propriétaire d’une grosse librairie en ligne, au premier acteur de lecture numérique, Jeff Bezos prend la première place du classement établi par Guardian et Observer's Books 100 Power List. Une liste qui recense les personnes les plus influentes dans le monde du livre.

Une position justifiée par ce que le marchand en ligne propose désormais le plus vaste choix de livres en vente, en version papier ou numérique. Avec pour conséquence d’avoir porté un coup funeste à la librairie physique, certes, mais en révolutionnant aussi les habitudes de lecture - avec pour preuve ultime le succès délirant du Kindle.


Dans cette liste, on retrouve évidemment encore JK Rowling, qui restera dans les annales de l’histoire de l’édition comme la première auteure à avoir bouleversé le monde - le site Pottermore n’étant à ce titre que la dernière extension de cette économie incroyable.

Le troisième de la liste n’est autre que Larry Page, PDG de Google. Alors que la firme, côté livres, est toujours dans la tourmente de son Règlement qui n’en finit pas de s’éterniser, l’entreprise a par ailleurs accompli le plus grand effort de numérisation du patrimoine culturel livresque, avec Google Books. Et s’apprête à devenir également libraire en ligne, avec l’ouverture pour les États-Unis uniquement, de Google eBooks.

La liste comporte des noms dont nous avons pu faire régulièrement état dans nos colonnes. Ainsi, Wylie le chacal, l’agent littéraire qui avait tenté de double les maisons d’édition, en ouvrant une maison exclusivement déidée à la commercialisation d’oeuvres numériques.

Et elle se clôt surtout sur une 100e place attribuée au lecteur anonyme, au blogueur, au consommateur lambda, à l’internaute qui pratique Twitter sans ménagement... Eux sans qui toute l’aventure éditoriale n’aurait aucun sens, et dont les recommandations seront toujours plus précieuses que celles de n’importe quel marchand, en somme...

Il faut cependant espérer que la liste ne concerne que le monde anglo-saxon, puisqu’aucun nom de l’édition française n’y figure.

La liste est à cette adresse 

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
amazon - pottermore - google - books



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com